Albums rock de 1973

Todd Rundgren et son album de 1973 A Wizard A True Star

A Wizard, a True Star

Todd Rundgren sort une troisième grande collection de chansons en trois ans ! et clos, après le très soft “Runt: The Ballad” et la somme “Something/Anything?”, sa première période faste et la plus prolifique en solo.

0
0
Aladdin sane - David BOWIE - 1973 | glam rock | hard rock | rock/pop rock | progressive rock | proto-punk. C'est un excellent disque à écouter pour tout homme qui essaie d'attirer une femme. Avec ses paroles sombres et son riff de guitare simple mais convaincant, "Jean Genie" était la chanson parfaite

Aladdin sane

Bowie tourne (et triomphe) pour la première fois aux USA. Son look paillette, son fard, sont mondialement connus et “The Jean Genie” est n°1 dès sa sortie… Cet album est évidemment un grand classique. A noter au passage, une version plutôt décoiffante du “Let’s spend the night together” des Rolling Stones.

0
0
Aquashow - Elliott MURPHY - 1973 | folk rock | songwriter. fait preuve d'une constance remarquable dans la performance de sa qualité régulière.

Aquashow

Parfois comparé au Dylan de “Bonde On Blonde”, Elliott Murphy s’apparente aussi à la verve lyrique d’un Lou Reed (dont il est un ami de longue date). “Aquashow” est le premier album remarquable d’une longue carrière qui le verra cotoyer Patti Smith, Phil Collins, Tom Waits ou Bruce Springsteen… Un grand songwriter sensible et attachant.

0
0
Back in '72 - Bob SEGER - 1973 | hard rock | rock-n-roll. Il contient de très bonnes reprises ("Midnight Rider", "Stealer") et surtout des chansons de très haut niveau comme "Back in '72", "Neon Sky", "Rosalie" et "Turn The Page".

Back in ’72

Bob Seger, après un début de carrière plutôt confidentiel dans les années 60, va connaître un immense succès dans la seconde partie des années 70. “Back in ’72” amorce le début d’une reconnaissance. Cet excellent compositeur sera souvent repris : la version de “Rosalie” de Thin Lizzy deviendra un hymne du hard, et Metallica reprendra “Turn The Page” en 98.

0
0
Bad Company - BAD COMPANY - 1973 | blues rock | hard rock | rock/pop rock | soft rock. l y a aussi quelques belles ballades, pas de mauvaises chansons, et ce n'est pas si rare non plus.

Bad Company

Lorsque Mick Ralphs quitte Mott The Hoople, il fonde Bad Company avec Paul Rodgers et Simon Kirke (ex-Free) et Boz Burrell (Bassiste de King Crimson). Le premier album éponyme de ce “super groupe” est particulièrement à retenir. Un rock carré, une guitare brillante, la voix particulière et parfaite de Paul Rodgers, quelques balades… les ingrédients qui font, à cette époque, les belles heures d’un Led Zeppelin.

0
0
Band on the Run - Paul McCARTNEY - 1973 | rock/pop rock. enregistré à Lagos, Il est réduit à trois membres Paul, Linda et Denny Laine

Band on the Run

McCartney, peut-être sensible aux critiques qui avaient accompagnées la sortie de ses deux précédents albums, affiche ici de plus hautes ambitions et “Band on the Run” est effectivement son meilleur disque depuis “Ram”. S’il ne suffit pas – et de loin – à faire oublier que le Monsieur est un ex-Beatles, une bonne poignée de titres sont quand même tout à fait excellents.

0
0
BECK BOGERT APPICE - 1973 | hard rock. un excellent album, conçu par un trio d'excellents musiciens. On peut maintenant entendre les débuts de la "Heavy Metal Music".

Beck Bogert Appice

On attendait beaucoup de la constitution de ce « super groupe » : Jeff Beck, le guitar hero, associé à la réputée meilleure section rythmique du moment… mais la discographie n’a pas suivi, faute de réels talents de compositeur sans doute. En concert cependant toutes les promesses étaient tenues : “Superstition” ou “Why should I care” gravés sur du vinyl ou passés au laser n’en seront jamais qu’un pâle reflet.

0
0
Berlin - Lou REED - 1973 | rock/pop rock | proto-punk. pour apprécier ce disque a sa juste valeur il faut d abord être initie a Lou Reed avec des albums comme Transformer,Coney island baby etc..

Berlin

Chef-d’oeuvre de Lou Reed. Un “film pour les oreilles” selon lui, où il retranscrit l’ambiance de la ville allemande. L’ex-Velvet est ici accompagné notamment par Jack Bruce à la basse et Stevie Winwood aux claviers. L’album est produit par Bob Erzin (producteur à l’époque des albums d’Alice Cooper, auquel il emprunte les deux guitaristes).

0
0
Billion Dollar Babies - ALICE COOPER - 1973 | hard rock | heavy metal. Un album exceptionnel, d'une époque exceptionnelle, qui a laissé à tous ceux qui l'ont écouté des souvenirs musicaux durables.

Billion Dollar Babies

Troisième opus de l’indispensable triologie du groupe (les deux premiers étant “Killer” et “School’s out”) “Billion dollar babies” atteint encore des sommets. On peut décidément oublier le far et le clinquant des arrière-grand-parents de Marilyn Manson, ne garder que la “zic”, on détient encore à coup sûr l’un des joyaux des seventies !

0
0
Black Caesar - James BROWN - 1973 | funk | soul. Il est composé d'une bande sonore exceptionnelle avec de grands musiciens, d'instrumentaux et de chansons, et il est bien équilibré. Le "parrain de la soul" va vraiment nous manquer encore plus après avoir écouté cet album.

Black Caesar

Au début des années 70 l’image des noirs est très en vogue aux USA et fait l’objet d’un important commerce médiatique désigné sous le nom de “blaxploitation”. Au cinéma, le succès de Shaft, notamment, avait ouvert la voie. Toutes les stars du moments sont sollicitées. D’abord réticent, le “Soul Brother Number One” James Brown se laisse finalement tenter et réalise la B.O. de Black Caesar… Un album à ranger à côté de l’évident “Superfly” de Curtis Mayfield.

0
0
Brothers and Sisters - The ALLMAN BROTHERS BAND - 1973 | blues rock | boogie rock | southern rock. Il est appelé "l'un des meilleurs guitaristes de rock sudiste" par nul autre qu'Eric Clapton.

Brothers and Sisters

Duane Allman disparu, Dick Betts, le second guitariste, prend un ascendant considérable. Il s’était déjà distingué avec de très bonnes compositions. Son style country infléchit assez nettement l’orientation du groupe. “Brothers And Sisters” contient deux nouveaux grands classiques de la formation “Ramblin’ Man” et “Jessica”.

0
0
Burnin´ - The WAILERS - 1973 | reggae. Une fois que vous l'aurez écouté, vous commencerez à sentir la rage monter en vous. Vous voudrez l'écouter encore et encore jusqu'à ce que vous soyez fou de rage.

Burnin´

En 1973, le monde du rock dont le coeur balance entre Pink Floyd, Neil Young, et T.Rex découvre la syncope chaloupée du reggae, la rythmique lame de rasoir (Peter Tosh) des Wailers et la voix chamanique de Bob Marley. Tourné vers un public plus large que leurs premiers albums, “Burnin'” obtient une remarquable notoriété, avec des titres comme “Get Up Stand Up” et “I Shot The Sheriff” où Bob exprime sa révolte… cri le plus authentique d’un Rastaman qui n’avait pas encore conquis la planète.

0
0
Call Me - Al GREEN - 1973 | smooth soul | soul | pop soul. Album agréables, mais elles manquent parfois (un peu) de rythme.

Call Me

Album de la maturité, sans doute aussi le plus créatif et subtil… Al Green, qui aura chanté Dieu et le sexe, deviendra finalement pasteur baptiste ! Il enregistrera du gospel et, par intermittence, pas mal d’autres albums, souvent de grande qualité, mais qui n’atteindront plus vraiment la qualité ici atteinte.

0
0
Can the Can - Suzi QUATRO - 1973 | glam rock | hard rock | rock/pop rock. un sacré son qui ne faillit jamais, un bonheur simple à 100%.

Can the Can

Des guitares à la T. Rex, une voix puissante, Suzi Quatro est l’une des rares figures féminines du glam. Après de nombreux tubes (ici “48 Crash” et “Can the Can”) dans la première moitié des années 70, sa popularité s’estompe ensuite. Mais l’image de la rockeuse bassiste, sa rock-n-roll attitude, marque évidemment quelques générations de chanteuses.

0
0
COPPERHEAD - 1973 | blues rock | country rock | rock/pop rock | southern rock. La pochette de l'album est très bon, c'est la meilleure chose de l'album.

Copperhead

Avec son invité de marque, le guitariste John Cipollina (Quicksilver Messenger Service), Copperhead a marqué son époque avec cet unique et très bon album. C’est la fin fleur du rock sudiste des Etat-Unis (entre (Lynyrd Skynyrd ou autre Allman Brothers Band)… Un disque systématiquement mentionné dans toutes les bonnes anthologies 70’s.

0
0
Desperado - EAGLES - 1973 | rock/pop rock | soft rock | country. leur nouvelle musique est si optimiste et mélodique que je suis heureuse rien qu'en l'écoutant !

Desperado

Avec plus de 70 millions d’albums vendus, Eagles va devenir l’un des plus gros succès de tous les temps… Le groupe, installé en Californie, fait des débuts country-folk qui le font comparer alors aux Poco et Flying Burrito Brothers. “Desperado”, album concept sur les anciens hors-la-loi du Far West, confirme la réussite d’un premier album qui avait déjà été remarqué.

0
0
Dixie Chicken - LITTLE FEAT - 1973 | blues rock | boogie rock | country rock. Quoi qu'en disent les autres, ce disque s'améliore avec l'âge. Après l'avoir écouté une fois, il faut l'avoir dans votre collection de vinyles.

Dixie Chicken

Dixie Chicken
– LITTLE FEAT – 1973
| blues rock | boogie rock | country rockLes quatre premiers albums de Little Feat sont de qualité exceptionnelle. Mais – s’il faut choisir – ce numéro trois est généralement considéré comme un sommet pour les compositions de Lowell George. La formation est alors plébicitée par Mick Jagger comme son “groupe américain favorit” !

0
0
Down the Road - Stephen STILLS - MANASSAS - 1973 | folk rock. Ce deuxième album des Monkees est leur plus faible. Il faut dire qu'il leur a été difficile d'égaler le fabuleux 1er album qu'ils ont enregistré pendant la promotion du 2ème album.

Down the Road

“Down the Road”, le second et dernier album de Manassas (Steve Stills dissoudra le groupe peu de temps après), est plus inégal que son prédécesseur. Il contient quelques très bons moments. Mais pour l’essentiel : à réserver aux inconditionnels… et aux collectionneurs !

0
0
Felona e Sorona - Le ORME - 1973 | progressive rock | art rock. C'est un album conceptuel attachant. Il mélange un symphonisme délicat, du rock, du jazz et du folk

Felona e Sorona

Lorsqu’on parle prog rock, on pense aux groupes anglais (ELP, Yes, Van der Graaf…), on pense évidemment aussi au kraut rock germanique, mais on oublie facilement que le mouvement touche au début des années 70 d’autres pays européens. L’Italie, par exemple, apporte une belle contribution avec des groupes comme PFM et… Le Orme ! Et ce superbe “Felona e Serona” vaut largement les meilleurs Genesis de l’époque !

0
0
For Your Pleasure - ROXY MUSIC - 1973 | glam rock | rock/pop rock | progressive rock. La voix de Brian Ferry est un instrument magnifique, et il l'utilise à plein régime dans cet album. Vous adorerez cet album si vous êtes un fan de l'artiste ou simplement un amateur de bonne musique.

For Your Pleasure

Roxy Music est le groupe glamour par excellence (le mythe hollywoodien et les dandies à la vie fastueuse des années 50). Si Bryan Ferry signe quasiment tous les titres, la force du groupe dans cette première époque repose sur émulation tendue avec Eno : un rock conventionnel s’opposant à une furieuse tendance progressiste. Le résultat est splendide… for OUR pleasure !

0
0
Frampton's Camel - Peter FRAMPTON - 1973 | hard rock | rock/pop rock. Frampton's Camel est plus rock que son prédécesseur Wind of Change, avec le piano électrique percussif et l'orgue de Mick Gallagher

Frampton’s Camel

Peter Frampton entame une carrière solo après son départ d’Humble Pie. Sans jamais atteindre un statut de super star, ce guitariste multi-instrumentiste va exercer une influence considérable sur toute la décénie. Son deuxième album se distingue par une extaordinaire richesse de compositions… Frampton y excelle aussi évidemment à la guitare, aussi bien électrique qu’acoustique.

0
0
Future Days - CAN - 1973 | kraut rock | expérimental | électronique | progressive rock. Ici, les quatre artistes fusionnent comme par magie pour nous enchanter dans un voyage envoûtant et sensoriel.

Future Days

“Future Days”, très homogène, renoue avec un univers atmosphérique et space rock relativement en vogue à l’époque. Comme toujours, les compositions du groupe sont magnifiquement soutenues par la batterie de Jaki Liebezeit (dont le bassiste Holger Czukay dira plus tard “C’est pour remplacer des gens comme lui qu’on a inventé la boîte à rythme” !). Plutôt discret ici, c’est aussi le dernier album avec le remarquable chanteur Damo Suzuki qui va quitter le groupe.

0
0
Goats Head Soup - The ROLLING STONES - 1973 | hard rock | rock/pop rock | rock-n-roll. Avec Goats Head Soup en 1973, les Rolling Stones se retrouvent. Le son est plus doux ou plus posé, "moins bizarre", comme l'avait dit Mick Jagger à sa sortie.

Goats Head Soup

Si “Exile on main street” est généralement considéré comme le dernier chef-d’oeuvre des Stones, on ne peut pas non plus parler d’un effondrement total après cela, loin s’en faut ! Et “Goat’s Head Soup” fait partie des belles choses du band légendaire dans les années 70. Ah oui… c’est l’album de “Angie” !

0
0
Goodbye Yellow Brick Road - Elton JOHN - 1973 | glam rock | rock/pop rock | soft rock. Entre les chansons merveilleuses et mélodiques, la belle voix de la chanteuse et la musique anglaise typique des années 70, quel bonheur d'écouter ce disque.

Goodbye Yellow Brick Road

On a dit de cet album qu’il était une sorte de récapitulatif de tous les styles et de tous les sons qui ont fait le succès d’Elton John. C’est un double… Elton John semble écrire comme il respire ! Il contient le tube “Candle in the Wind”, chanson qui sera plus tard, dans une nouvelle version, dédiée à Lady Di.

0
0
GP - Gram PARSONS - 1973 | country rock. La beauté de la voix tout au long de cette œuvre n'est pas le seul fait de Gram Parsons. Sur chaque morceau, Emmylou Harris fond sa voix sur celle du musicien.

GP

Après son passage chez les Byrds, puis les Flying Burrito Brothers, Gram Parsons entame, avec déjà une belle notoriété, une réelle carrière solo… Ce premier album est devenu un grand classique du country rock.

0
0
Grand Hotel - PROCOL HARUM - 1973 | rock/pop rock | progressive rock | art rock. C'est un très bon album, c'est l'un des meilleurs qu'ils aient jamais fait et c'est le seul que je peux écouter sans me lasser de l'entendre.

Grand Hotel

“Grand Hotel” évoque effectivement le grand luxe avec ses arrangements majestueux… Matthew Fisher, l’organiste de “A Winter Shade Of Pale” n’est plus là et l’excellent Robin Trower (lead guitare) vient d’entamer sa carrière solo. Gary Brooker, désormais seul leader, garde plutôt bien le cap. Assez différent du reste, c’est “Souvenir of London” qui devient le tube de l’album.

0
0
Greetings From Asbury Park, N.J. - Bruce SPRINGSTEEN - 1973 | rock/pop rock. C'est un grand album pop qui vous fera taper du pied et bouger votre corps. C'est un hommage sincère à l'endroit d'où il vient : le New-Jersey

Greetings From Asbury Park, N.J.

Combinant l’énergie du rock-n-roll (les années 50), les textes et l’engagement d’un Dylan (les années 60), Springsteen est à la fois présenté comme le “dernier grand innocent” ou le sauveur du rock. Il répond aux paillettes ou à la sophistication artistique extrême du début des années 70 par un rock de base, mi-country, mi-urbain.

0
0
Head Hunters - Herbie HANCOCK - 1973 | funk | fusion | jazz-rock | jazz-funk. L'un des musiciens les plus polyvalents de notre époque, Herbie Hancock, dans "Lite Me Up", n'est pas aussi pointu que ses premiers enregistrements, mais reste très agréable.

Head Hunters

Herbie Hancock est un clavier virtuose. “Disciple” de Miles Davis, il accompagne ses premières expériences de fusion, mais plus que ce dernier va se diversifier, intégrant progressivement à sa palette des éléments du blues, du funk, du rhythm-n-blues, de la musique électronique et du classique… Avec des artistes comme Chick Corea et Keith Jarrett, il suscite au milieu des années 70 un vif intérêt de la part du public rock et des amateurs de musique progressive.

0
0
High on the Hog - BLACK OAK ARKANSAS - 1973 | blues rock | country rock | hard rock | southern rock. haut de gamme du rock sudiste

High on the Hog

Black Oak Arkansas, malgré sa longévité, n’atteindra jamais la notoriété internationnale des Allman Brothers ou Lynyrd Skynyrd. Il n’en reste pas moins un groupe culte du southern rock. Tous les ingrédients du genre y sont : le fond bluesy, la touche country, les guitares brillantes, mais le groupe apporte une belle originalité avec son excentrique showman de chanteur, James “Big Jim Dandy” Mangrum, dont le registre rappelle furieusement celui d’un Captain Beefheart !

0
0
Holland - The BEACH BOYS - 1973 | rock/pop rock. lorsque le leader des beach boys parait un peu essouffle au début des années 70 le voyage en holland redonne un sacre coup de boost peut etre aussi du a la collaboration avec des musiciens extérieur au groupe ce concept album qui défit le temps on ne se lasse pas de l écouter

Holland

Le dernier grand disque des Beach Boys, alors installés aux Pays Bas (cf. le titre !). Le groupe, qui a vendu plus de 80 millions d’albums, aura marqué toutes les années 60 et exercé une influence considérable sur l’histoire du rock et de très nombreux artistes.

0
0
Home Made Ice Cream - Tony Joe WHITE - 1973 | country rock | rock/pop rock | pop soul | country pop. Il s'agit d'un album merveilleux, chaleureux, sensuel, enveloppant, au revers de la médaille, réalisé par un artiste exceptionnel.

Home Made Ice Cream

A Nashville, où il s’est retiré, mi-homme des bois, mi-sac à bière, on prétend que Tony Joe White est encore plus paresseux que J.J Cale, autre familier des bas-fonds country. Ce “Homenade Ice Cream” que beaucoup d’amateurs considèrent comme son chef d’oeuvre, ne connaîtra aucun succès, malgré des chansons exceptionnelles…

0
0
Houses of the Holy - LED ZEPPELIN - 1973 | blues rock | british blues | british metal | hard rock | heavy metal. "Led Zeppelin" vous emmène dans un monde à part où les sons orientaux et occidentaux vous entraînent dans un univers psychédélique.

Houses of the Holy

Led Zeppelin est à l’époque le groupe titanesque par excellence, et ce n’est pas un hasard, ses 6 premiers albums du groupe tutoient la perfection ! Houses of the Holy amorce une diversification et atteste d’un intérêt pour les musiques ethniques, que Robert Plant notamment développera en solo. Les riffs de Jimy Page sont, par ailleurs, toujours aussi cinglants.

0
0
In the Right Place - DR. JOHN - 1973 | funk | rhythm-n-blues. Sur presque tous les morceaux, Dr. John ne fait que chanter. Mais si vous le connaissez, vous savez à quoi ça ressemble.

In the Right Place

Produit par le fameux Allen Toussaint, le “sorcier de la Nouvelle-Orléans” et magnifiquement accompagné par les Meters, Dr. John sort, à la suite de Gumbo, un nouveau sans faute. Son jeu de piano bastringue, souvent remarquablement mis en valeur, est du plus bel effet (“Just the Same”)… un album plaisant, d’un accès infiniment aisé.

0
0
Innervisions - Stevie WONDER - 1973 | funk | rock/pop rock | soul. Sa musique est un chef-d'œuvre de funk, de jazz et de fusion. Elle coule de source, tout est en mouvement constant. Il n'y a rien de plus à dire, je préfère écouter.

Innervisions

Un an après “Talking book”, nouvel album d’exception dans l’impressionnante carrière de Stevie Wonder. Il n’a que 23 ans lorsque sort ce chef-d’oeuvre ! Il sort au passage la soul music de la prose sirupeuse en s’y faisant l’écho de préoccupations sociales fortes : ghetto, spiritualité, drogue… tout cela dans un écrin musical lumineux.

0
0
International Heroes - Kim FOWLEY - 1973 | glam rock. Le seul problème, c'est que sa musique est si bonne qu'elle tend à éclipser son comportement erratique.

International Heroes

Kim Fowley, multi-intrumentiste, producteur, compositeur, est une éminence du rock, plutôt méconnue du grand public. Il se distingue par un parcours jalonné de multiples collaborations (de Zappa à Soft Machine, de Deep Purple au Sgt. Peppers des Beatles, et bien d’autres…). En 73 il épouse la cause glam pour cet album qui reste l’un de ses plus accessibles.

0
0
It's Too Late to Stop Now - Van MORRISON - 1973 | folk rock | jazz-rock | rock/pop rock | rhythm-n-blues | soft rock. un des albums live les plus vénérés de tous les temps. Si vous l'avez déjà, il est grand temps de vous rattraper !

It’s Too Late to Stop Now

Véritable point d’orgue d’une carrière qui est encore loin d’être achevée, ce double album live est un grand moment. Van Morrison n’est pas seulement un remarquable “songwriter”, mais aussi un fameux artiste de scène. Il rend ici hommage aux grands maîtres de la soul (Ray Charles entre autres), et cite les “Them” : “Here Comes the Night” et… “Gloria” !

0
0
Killing Me Softly - Roberta FLACK - 1973 | smooth soul | soft rock | soul. une chanteuse à la voix délicate, caressante et envoûtante qui rappelle celle de Carole King.

Killing Me Softly

Alors que ses premiers albums passent inaperçus, Roberta Black est découverte en 1972 lorsque “The First Time Ever I Saw Your Face”, enregistré trois ans plus tôt, est inclus dans la bande originale du premier film de Clint Eastwood, “Un frisson dans la nuit”. Le titre grimpe aussitôt à la première place des ventes aux USA. “Killing Me Softly”, l’année suivante, est le second n°1. La carrière de l’une des plus grandes chanteuses américaines de soul-jazz est lancée !

0
0
Kings of Oblivion - The PINK FAIRIES - 1973 | hard rock | rock/pop rock | progressive rock | proto-punk. La musique a beaucoup de passion et d'énergie, mais elle ne perd jamais ce sentiment. C'est un album indispensable pour les amateurs de vrai rock'n'roll.

Kings of Oblivion

Un étonnant cocktail, entre pré-punk (Les Fairies sont le “groupe préféré” de Johnny Rotten !) et des instrumentaux très “pink floydiens”… Malgré ce très bon disque, le groupe va se séparer (il se reformera en 87, sans Paul Rudolph). Larry Willis deviendra le premier chanteur de Motörhead.

0
0
Larks' Tongues in Aspic - KING CRIMSON - 1973 | progressive rock | art rock. Le soleil mystérieux qui apparaît sur la couverture de cet album vous accompagnera pendant que vous écouterez la musique qu'il contient. Il se moque parfois des menaces, mais il encourage toujours.

Larks’ Tongues in Aspic

Un tout nouveau King Crimson naît en cette année 1973. Robert Fripp y fait entrer quatre nouveaux musiciens, dont l’exeptionnel batteur Bill Bruford qui vient de quitter le groupe Yes. Ce nouveau groupe joue une musique beaucoup plus électrique et expérimentale, mais qui évoque tout de même par moment le sublime premier album par ses contrastes entre violence et romantisme…

0
0
Le cimetière des arlequins - ANGE - 1973 | progressive rock. Il est bon de ne pas trop mettre l'accent sur les voix dans ce genre de musique. Ainsi, elle n'aura pas l'air trop "variété".

Le cimetière des arlequins

Ange, les très dignes émules Franc-Comtois des Genesis ou Yes, a fortement marqué la scène française et ce deuxième album supporte largement la comparaison avec les productions du rock progressif anglophone. A noter l’excellente adaptation de “Ces gens-là” de Brel, à l’époque il fallait oser !…

0
0
Live in Europe - CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL - 1973 | country rock | roots rock | rock-n-roll. enregistré à la perfection et m'a permis de vivre l'atmosphère du spectacle comme si j'y étais moi-même. Leur album vinyle est à avoir absolument.

Live in Europe

Le premier “live” de Creedence retrace une prestatation du groupe lors de leur tournée de l’album “Mardi Gras”. Sur ce disque c’est un CCR en trio (sans Tom Fogerty) qui interprète ses plus grands standards devant un public conquis qui est loin de se douter que cette tournée est la dernière de ce groupe mythique. A sa sortie, l’album souffrait de quelques problèmes de son (ce qui n’arrange pas les affaires du groupe à l’époque), ils seront corrigés plus tard par la remasterisation. Chroniqué par Pierre-André Bague

0
0
Love, Devotion, Surrender - Carlos SANTANA - John McLAUGHLIN - 1973 | blues rock | fusion | hard rock | jazz-rock | latin rock. "Love Devotion Surrender" est l'un des plus grands albums jamais enregistrés. Le résultat est une déclaration musicale passionnante et vibrante.

Love, Devotion, Surrender

Mysticisme et spiritualité jouent un très grand rôle dans la vie de Carlos Santana… des convictions qu’il partage avec John McLaughlin. Cela donne ce magnifique album enregistré en commun. Les deux guitaristes virtuoses y reprennent notamment des morceaux de John Coltrane, le jazzman (un autre grand mystique).

0
0
MONTROSE - 1973 | hard rock. C'est exaltant ! C'est nerveux ! Et vraiment, ça donne envie d'acheter tous les autres disques de ce groupe mythique.

Montrose

Comme avec la pop dans les années 60, les Etats Unis sont, au début de la décénie suivante, innondés dans un premier temps par le hard rock anglais (Led Zeppelin, Deep Purple). Montrose apparaît comme la première réponse à cette nouvelle “british invasion”… Belle réponse avec un rock massif et gros bras, qui recèle aussi quelques subtilités d’arragements intéressantes.

0
0
Moontan - GOLDEN EARRING - 1973 | hard rock | rock/pop rock | arena rock. les trois membres restants sont devenus électriques et ont créé une série de hits classiques.

Moontan

Gloire nationale hollandaise dès le milieu des années 60, Golden Earring étend brusquement sa renommée en 1972 lorsque le groupe est engagé pour assurer la première partie des Who dans leur tournée européenne. “Moontan”, l’abum qui suit, est aussitôt un gros succès, et le single “Radar Love” atteint les premières places dans tous les charts. Golden Earring tournera ensuite aux USA avec les Doobie Brothers et avec Santana, et restera très en vue en Europe durant toute la décénie.

0
0
Mott - MOTT THE HOOPLE - 1973 | glam rock | hard rock | rock/pop rock | proto-punk. Malgré ces accolades, Mott the Hoople n'a pas connu un succès massif sur le marché américain.

Mott

Considéré comme le meilleur album de Ian Hunter (qui ne sera jamais aussi bon en solo), “Mott” est le sommet artistique et discographique du groupe (le fameux “album à posséder s’il n’en-fallait qu’un” !). Hunter se brouille avec le guitariste Mick Ralphs à l’occasion de l’enregistrement. Le groupe, qui se séparera bientôt, demeure un élément bien représentatif du début des seventies.

0
0
The NEW YORK DOLLS - 1973 | glam rock | hard rock | proto-punk. Les NYDolls appartiennent à un courant musical connu sous le nom de "décadent", suivis par d'autres artistes anglais tels que David Bowie et Roxy Music,...

New York Dolls

Entre Glam rock et hard, les New York Dolls font partie des figures marquantes de l’époque des “décadants” (avec Bowie première façon, Alice Cooper ou T.Rex). Ce premier album est résolument un grand disque !

0
0
No Pussyfooting - Robert FRIPP - BRIAN ENO - 1973 | ambient | expérimental. cet album est aussi important que le premier de Frank Zappa, Jimi Hendrix et Pink Floyd. Ils ont "cassé" le courant dominant avec cet album.

No Pussyfooting

Brian Eno vient de quitter Roxy Music pour développer ses projets personnels. Il travaille sur son premier album solo. King Crimson va entrer en sommeil prolongé (jusqu’en 1981 !), Robert Fripp a donc aussi de la disponibilité… Les deux artistes, férus d’expérimentation, se retrouvent naturellement et matérialisent une première apparition de l’ambient, le style cher à Brian Eno.

0
0
Paris 1919 - John CALE - 1973 | rock/pop rock | progressive rock | soft rock. "Paris 1919" est un grand disque. Il aborde tant d'aspects importants de la vie qu'il n'apparaît jamais comme prétentieux ou capiteux.

Paris 1919

Le parcours de l’autre figure de l’historique Velvet est moins médiatique que celui de Lou Reed. John Cale (compositeur de Chelsea Girl) est surtout attiré par la production et l’expérimentation (façon John Cage ou Terry Riley)… Mais quand il se rend accessible il est tout aussi intéressant, et cela donne des albums de toute beauté comme ce “Paris 1919”.

0
0
Pin Ups - David BOWIE - 1973 | glam rock | hard rock | rock/pop rock | proto-punk. C'est la collection ultime de reprises de David Bowie. Il est étonnant de voir à quel point il appréciait les autres musiciens de son époque.

Pin Ups

Si Bowie est un auteur-compositeur prolifique, il s’est surtout inspiré du travail réalisé par d’autres. Mais en caméléon lucide, il ne vampirise pas : ceux qu’il copie sont ceux qu’il aime, qu’il respecte. Il décide ainsi en 1973 de réaliser cet album de reprises. Il passe en revue les Easybeats, Yardbirds, Kinks, Pink Floyd ou Who… (Springsteen et Brel en bonus !). Un album magnifique où la guitare de l’habituel Mike Ronson croise à l’occasion celle de Ron Wood.

0
0
Pronounced Leh-Nerd Skin-Nerd - LYNYRD SKYNYRD - 1973 | blues rock | boogie rock | hard rock | rock-n-roll | arena rock | southern rock. contient simplement des rockers crépitants, des ballades pleines d'âme et du pur rock and roll du sud.

Pronounced Leh-Nerd Skin-Nerd

Avec ce fantastique premier album, le monde n’apprend pas seulement à prononcer le nom difficile d’un nouveau groupe, il découvre surtout définitivement le sens de l’expression Southern Rock, country-blues musclé du sud des Etats Unis. Lynyrd Skynyrd fait en effet son pain blanc des riffs électriques et bluesy et des mélodies plaintives ou accrocheuses. Sans cet album il a forcément un gros trou dans le panorama rock des années 70 !

0
0
Quadrophenia - The WHO - 1973 | hard rock | rock/pop rock | progressive rock | art rock. C'est Pete Townshend ! Son énergie et son talent sont hors du commun ! Écoutez Quadrophenia et vous entendrez la grandeur personnifiée.

Quadrophenia

C’est après la publication d’une version avec orchestre symphonique de “Tommy” que Pete Townshend se lance dans un nouveau projet d’envergure. La formule ambitieuse de l’opéra-rock commence à faire usée et l’accueil de la critique est plutôt mitigé. Il est vrai que le Who n’apportent pas ici grand chose de plus à la légende (qu’ils sont et resteront de toute façon), mais ce double album est alors un gros succès mondial.

0
0
Raw Power - Iggy and The STOOGES - 1973 | glam rock | hard rock | proto-punk. Sept de ces neuf outtakes et mixages alternatifs sont disponibles et avec le remix du compositeur Josh Mobley de "Gimme Danger"

Raw Power

Remis en selle par David Bowie, grand amateur des excenticités les plus déjantées, Iggy Pop bat le rappel des troupes et entre en studio pour l’enregistrement de ce “Raw Power” à la brutalité incandescente… Un disque totalement culte pour les amateurs du genre.

0
0
Ringo - Ringo STARR - 1973 | rock/pop rock. Le secret de son succès est que toutes ces chansons sont PARFAITES pour la voix de Ringo, reconnaissable entre mille, avec son ton bas, bourdonnant, distinctif et son style laconique.

Ringo

Ringo Starr, le discret batteur des Beatles (beaucoup trop sous-estimé à ce poste), n’est pas en manque d’activité après la séparation du groupe. Il va se consacrer à son autre passion, le cinéma, mais sa discographie est aussi intéressante : “Ringo” est même carrément un grand album !… Lennon écrit pour lui le mégalo-rigolo “I’m The Greatest”, Harrison et McCartney sont aussi du voyage.

0
0
Selling England by the Pound - GENESIS - 1973 | progressive rock | art rock. C'est merveilleux lorsque la "musique d'une rare richesse", brute et non altérée, remonte à la surface après avoir été refoulée pendant si longtemps.

Selling England by the Pound

Evidemment, la préoccupation première de Genesis n’était pas encore le tube formaté de 2’50 !… Genesis n’était pas encore non plus écrasé par les personnalité de Peter Gabriel, puis de Phil Collins… Et cela donne de fabuleux albums, comme ce “Selling England by the pound”, plus abouti sans doute que “Foxtrot”. Le son moins synthétque apporte une humanité et une chaleur évidente à des compositions (oeuvres ?!) magistrales.

0
0
Sing a Song for You - Anne BRIGGS - 1973 | folk | british folk rock | songwriter. Anne Briggs est le plus souvent sans accompagnement et The Time Has Come est basé sur la guitare acoustique, c'est donc quelque chose d'un peu différent.

Sing a Song for You

Anne Briggs, avec son étrange parcours, est une légende du folk rock britanique. La chanteuse se caractérise par le fait qu’elle ne supporte pas sa voix ! Elle est pourtant le grand modèle de Sandy Denny ou Linda Thompson, des Fairport Convention et autre Pentangle… Mais rien n’y fait, quand tous ces artistes arrivent au pic de leur popularité au début des années 70, Anne Briggs met un terme définitif à sa brève carrière.

0
0
Space Ritual - HAWKWIND - 1973 | hard rock | heavy metal | progressive rock. Cet album live de 1973 a une double couverture vinyle géante et se déploie en plusieurs parties.

Space Ritual

Révélation du festival de Wight, en 70, Hawkwind est l’une des immenses formations de hard rock expérimental et progressiste des seventies. “Space Ritual” – sur thématique science fiction à la manière du premier Pink Floyd – donne lieu à des méga concerts avec les light show les plus impressionnants du moment.

0
0
Spectrum - Billy COBHAM - 1973 | fusion | jazz-rock. Il s'agit d'une magnifique œuvre d'art pour tous les amateurs de musique jazz-rock et pour la nouvelle génération de batteurs.

Spectrum

Batteur explosif, le panaméen Billy Cobham se fait d’abord connaître en accompagnant Miles Davis, puis en intégrant le Mahavishnu Orchestra de John McLaughlin. “Spectrum”, réalisé au moment de la séparation de Mahavishnu, est devenu un grand standard. Il révèle un musicien complet et un compositeur talentueux.

0
0
STEALERS WHEEL - 1973 | folk rock | rock/pop rock | songwriter. de bonnes chansons ballades - elles sont meilleures quand elles ralentissent un peu

Stealers Wheel

Bien qu’il s’agisse d’un groupe, Stealers Wheel se résume essentiellement à un duo stable autour duquel les musiciens vont évoluer. Les deux piliers en question se nomment Joe Egan et Gerry Rafferty (ex-Humblebums). Sous sa pochette bien mémorisable à l’époque, ce premier album éponyme contient le hit “Stuck in the Middle”. Perçu d’abord comme une alternative anglaise des Crosby, Stills & Nash, Stealers Wheel ne confirmera pas vraiment, mais Rafferty renouera avec le succès quelques années après, en solo.

0
0
Still Alive and Well - Johnny WINTER - 1973 | blues | blues rock | boogie rock | hard rock. Voici un excellent album de winter qui nous livre une sorte de hard blues de très bonne qualité. Le ton est donné dès le départ avec une reprise de "rock me baby", transcendée par son jeu surpuissant, un festival de riffs rarement égalés.

Still Alive and Well

Sans jamais vraiment accéder au statut de rock star, Johnny Winter, lead guitar surdoué et remarquable chanteur, n’en demeure pas moins une référence pour tout amateur de blues rock. Il commence sa carrière à la fin des années 60. “Still alive and well”, est l’album de la renaissance (comme son nom l’indique) au sortir d’une sévère cure de désintoxication.

0
0
Stranded - ROXY MUSIC - 1973 | glam rock | rock/pop rock | progressive rock. Le troisième album classique, artistique et innovant de Roxy Music, avec de nouveaux morceaux écrits par Roxy et ses compagnons de groupe, Brian Eno et Andy Fletcher.

Stranded

En 73, Eno quitte le groupe. Bryan Ferry enregistre son premier album solo… on pense que le groupe est fini. Il n’en est rien, puisqu’au mois de septembre sort ce nouveau très grand album. Bryan Ferry y livre quelqu’uns de ses plus beaux titres : “Serenade”, “A Song for Europe”, “Mother of Pearl”, “Sunset”.

0
0
Tales from topographic oceans - YES - 1973 | progressive rock. Un autre chef-d'œuvre de l'un des plus grands groupes du monde. Vous trouverez cet album difficile à classer ; c'est un croisement entre le prog, le classique, Yes et Floyd.

Tales from topographic oceans

Un double album qui ne laisse pas indifférent : considéré par beaucoup comme l’une des oeuvres les plus marquantes de l’histoire, il a été aussi largement dénigré par la critique comme surfait… Extrêmement mystique, “Tales from topographic oceans” contient quelques unes des plus belles plages jamais enregistrées par le groupe.

0
0
Tanx - T. REX - 1973 | glam rock | hard rock | proto-punk. dominé par les guitares rugueuses et les gazouillis de Gloria Jones.

Tanx

Un T. Rex de plus, aussi excellent que sans surprise… On sent pourtant quelques diffultés à dépasser son propre genre. Quatre ans plus tard, après s’être plus ou moins retiré de la scène musicale pour afficher des véléités cinématographiques, Marc Bolan trouvera la mort dans un accident de voiture, laissant toutefois une profonde empreinte sur les musiciens de plusieurs générations.

0
0
The Beach Boys in concert - The BEACH BOYS - 1973 | rock/pop rock | rock-n-roll | sunshine pop. Ce livre ouvrira vos yeux et vos oreilles à une source inépuisable de musique à couper le souffle. Des musiques que vous n'avez jamais entendues auparavant.

The Beach Boys in concert

Brian Wilson a préféré rester à la maison !… Mais cet excellent live est peut-être le meilleur “greatest hits” que l’on puisse imaginer : on y retrouve, en plus de certaines chansons du récent “Holland”, tout le meilleur de la grande période du groupe.

0
0
The Blue Ridge Rangers - John FOGERTY - 1973 | country | country rock | roots rock. Remplie d'excellentes reprises d'artistes connus, cette collection ne manquera pas de vous faire vibrer !

The Blue Ridge Rangers

La dissolution de Creedence Clearwater Revival, le plus grand groupe américain à la charnière des années 60 et 70, intervient au mois d’octobre 1972. John Fogerty marque la rupture avec ce premier album solo où il revient, sans signer un seul titre, à un répertoire country. Album parfaitement soigné et réussi, dans un registre où il se sent évidemment très à l’aise.

0
0
The Captain And Me - The DOOBIE BROTHERS - 1973 | boogie rock | country rock | rock/pop rock. le tube numéro un "China Grove". Sur cette chanson, Stray Dogs se déchaîne vraiment !

The Captain And Me

Partis d’une musique très country, les Doobie Brothers se diversifient (se cherchent ?), ossillant entre un rock relativement lourd et une musique funky (cf. “Long Train Runnin'”, sans doute le titre le plus connu du groupe). Des ballades typiquement folk ponctuent aussi cet album qui, malgré son hésitation entre styles différents, garde une force étonnante.

0
0
The Dark Side of the Moon - PINK FLOYD - 1973 | rock/pop rock | progressive rock | psychédélique. indispensable et inoubliable, à écouter sans retenue: un monument . Il s'agit en effet de l'un des plus hauts points d'aboutissement du rock & roll.

The Dark Side of the Moon

L’un des meilleurs albums de pink Floyd et, en tous cas, le plus grand succès commercial. La qualité de réalisation et de la production fera de ce disque, pendant des années, la référence pour tester les chaînes hifi ! Ils s’en étaient donné les moyens avec pas moins de 9 mois d’enregistrement !

0
0
The MARSHALL TUCKER BAND - 1973 | country rock | southern rock. un sans faute dans le genre southern rock. Original et novateur, MTB se démarque ainsi des 2 grands groupes auxquels on pense spontanément lorsqu'on évoque ce style,j'ai nommé Allman bros et Lynyrd.

The Marshall Tucker Band

Sans jamais accéder à un statut de star, comme Lynyrd Skynyrd ou l’Allman Brothers Band, The Marshall Tucker Band va devenir au fil des ans une véritable institution du southern rock américain. Le groupe, qui se fait d’abord connaître en tournant avec les Allman, demeure assez proche des standards country rock (avec pedal steel, violon folk et – ce qui est moins habituel – flûte).

0
0
OZARK MOUNTAIN DAREDEVILS - 1973 | country rock | southern rock. magnifique introduction à ce qui est un album fantastique. C'est une musique dont vous vous souviendrez probablement longtemps après que les dernières notes du dernier morceau se soient terminées

The Ozark Mountain Daredevils

Ozark Mountain Daredevils est un proche parent des Flying Burrito Brothers, mais va aussi développer une musique country-pop voisine de celle des Eagles. “If You Wanna Get To Heave” est le premier titre d’une série succès. De belles compositions, des arrangements et des vocaux hyper soignés, vont faire du groupe l’un des plus populaires du genre aux USA dans le courant des années 70.

0
0
The Six Wives of Henry VIII - Rick WAKEMAN - 1973 | progressive rock | art rock. Tout y est... les accents de Santana sur Anne de Clèves en roues sonores saturées, ceux de pink floyd sur Catherine d'Aragon

The Six Wives of Henry VIII

Inspiré par les six femmes du roi Henry VIII, et tandis qu’il est toujours membre de Yes et travaille sur “Close to the Edge”, Rick Wakeman s’émancipe un peu et enregistre en solo l’un de ses meilleurs albums. Six instrumentaux où les claviers de toutes sortes sont bien sûr dominants. Wakeman va se distinguer au fil des décénies par une discographie personnelle de plus en plus abondante (parfois jusqu’à 12 albums en un an !).

0
0
The Smoker You Drink, the Player You Get - Joe WALSH - 1973 | blues rock | folk rock | hard rock | rock/pop rock. Il sait comment faire du rock. C'est indéniable ! Et ça sonne moderne, ce qui ne gâche rien !

The Smoker You Drink, the Player You Get

Sensiblement plus musclé que “Barnstorm”, le second album solo de Joe Walsh est remarquablement étoffé. Le guitariste partage ici le travail avec son fidèle complice, le batteur Joe Vitale, qui signe quelques titres superbes. On retiendra notamment de ce disque “Rocky Mountain Way” et son solo de guitare doublé d’une “talking box”, que Joe Walsh est l’un des premiers à populariser largement.

0
0
The Tin Man Was a Dreamer - Nicky HOPKINS - 1973 | rock/pop rock | rock-n-roll. Elle a été enregistrée aux Apple Studios de Londres, en pleine période "After The Beatles". C'est un chef-d'œuvre.

The Tin Man Was a Dreamer

Impossible de faire une anthologie du rock sans parler de lui !… cet album est bon sans doute, mais Nicky Hopkins est surtout le plus légendaire des pianistes de studio des années 60 à 80, crédité sur les disques des plus grands : Stones, Beatles, Kinks, Who, Jeff Beck Group, Steve Miller Band, Jefferson Airplane… George Harrison et Mick Taylor apportent ici leur concours à l’un des rares albums qu’il enregistre sous son nom.

0
0
The Wild, the Innocent & the E Street Shuffle - Bruce SPRINGSTEEN - 1973 | rock/pop rock. Il est évident que ce deuxième album de SPRINGSTEEN est plus énergique et professionnel que le premier.

The Wild, the Innocent & the E Street Shuffle

Quelques mois après la sortie de son premier album, Springsteen (sauvage et innocent !) signe cet essentiel des années 70. Il emporte définitivement l’adhésion de la critique rock. Entre fête et nostalgie (“Rosalita”), il touche inévitablement. Springsteen excelle aussi sur scène, ses concerts savamment conduits sont de remarquables moments d’osmose entre public et musiciens.

0
0
There goes rhymin´ Simon - Paul SIMON - 1973 | folk rock | rock/pop rock | soft rock. Il est difficile d'imaginer un ensemble d'œuvres plus brillantes que celle-ci. il y en a vraiment pour tous les goûts.

There goes rhymin´ Simon

Un album magnifiquement réalisé, plein de finesse et de sensibilité. Tout en introduisant beaucoup de diversités (coloration jazzy, folk ou latino) Paul Simon réussit à garder une unité de ton étonnante… tout est bon, rien à jeter : à déguster calmement au coin du feu pendant les longues soirées d’hiver !

0
0
TOWER OF POWER - 1973 | funk | rhythm-n-blues | soul. Il s'agit du premier sommet du collectif d'Oakland, en Californie, lancé par le saxophoniste Emilio Castillo. On y retrouve les rythmes et les grooves de l'époque des big bands enfin mariés aux sons funky de l'époque actuelle.

Tower of Power

Tower of Power se forge dès le début des années 70 la réputation de posséder la “meilleure section de cuivres au monde”. A la fois précise et explosive, elle est en effet à même de faire palir de jalousie un groupe comme Chicago. Malgré la qualité de ses compositions et quelques succès single, Tower of Power va surtout rester et se distinguer comme un backing group invité par de multiples artistes (Santana, Little Feat, Elton John, Aerosmith, Michelle Shocked, Toto, Bonnie Raitt, Rod Stewart…)

0
0
Tres Hombres - ZZ TOP - 1973 | blues rock | boogie rock | hard rock. Avec "La Grange",une super chanson, Ça commence doucement avec ce petit riff répétitif. Et puis il se construit jusqu'à ce solo de Joe Pass. Et puis il se répète. Encore et encore. Et encore. J'adore cette chanson !

Tres Hombres

Album de la (jeune) maturité, “Tres Hombres” contient de fabuleux titres comme “Jesus Just Left Chicago”, “Beer Drinkers & Hell Raisers”, “Precious and Grace” ou le fameux boogie façon Canned Heat “La Grange”… Un blues rock solide, intègre, dédié avec humour à tous les “largués” de la vie moderne !

0
0
Tubular Bells - Mike OLDFIELD - 1973 | progressive rock. Il n'y a pas de musiciens à l'exception de Mike Oldfield lui-même. Avant de mixer les chansons, il joue de chaque instrument sur chaque piste.

Tubular Bells

Jeune prodige, Mike Oldfield est à peine sorti de l’adolescence lorsqu’il enregistre ce disque où il joue seul de pratiquement tous les instruments. Tubular bells sera la bande originale du film “L’exorciste”, il est connu pour cela surtout : un peu dommage car le disque en soi est vraiment très bon !

0
0
Tyranny and Mutation - BLUE OYSTER CULT - 1973 | hard rock | heavy metal | arena rock. Excellent, mais à tout le moins, plus brumeux et plus sombre, et moins progressif que le premier. Pour les amateurs de sons brûlés uniquement, dont je fais partie.

Tyranny and Mutation

Parfois surnommé le groupe de metal pensant (!), mais aussi favorit des bandes de “bikers”, Bue Oyster Cult fait partie des pionniers du genre (inventeur du désormais cliché metal/imagerie religieuse ?). Si leur premier album, réussi, avait connu un bon succès d’estime, “Tyranny and Mutation” est celui de la reconnaissance.

0
0
Wake of The Flood - The GRATEFUL DEAD - 1973 | country rock | folk rock. des chansons de rock 'n' roll les plus parfaites jamais écrites.

Wake of The Flood

La mort de Pigpen scelle une étape de la vie du Grateful Dead. Il avait été le premier leader et restait l’âme du groupe, même si Jerry Garcia avait pris l’ascendant sur le plan musical. Mais la formation est solide : Bob Weir, Phil Lesh, Bill Kreutzmann sont d’exceptionnels musiciens. “Wake of The Flood” est l’album réussi de la renaissance. Les claviers de Keith Godchaux apportent une coloration nouvelle… Et le Dead enregistre pour la première fois sur son propre label.

0
0
Why Dontcha - WEST BRUCE And LAING - 1973 | hard rock. Ce cocktail très rock n'est pas pour les pieds tendres. rempli de sagesse qui peut littéralement vous sauver.

Why Dontcha

Un super groupe à la durée de vie très courte (environ deux ans) : Leslie West et Ronnie Laing (ex-Mountain), et Jack Bruce (ex-Cream). Un premier album excellent qui n’est pas sans rappeler Cream… Le morceau-titre, heavy hard décoiffant, est à lui seul une pièce d’anthologie !

0
0
Wishbone Four - WISHBONE ASH - 1973 | boogie rock | folk rock | hard rock | rock/pop rock. C'est leur premier album de classe. Il contient tous leurs premiers succès, et vous pouvez entendre à quel point ils frappent fort lorsqu'ils jouent en concert.

Wishbone Four

Avec cet album de la maturité, qui est aussi le plus gros succès du groupe, Wishbone Ash s’éloigne passablement du rock progressif. Le chant fait pourtant parfois penser à Genesis ou Yes. Qu’il se fasse rugueux ou qu’il passe à des ballades très folk, le groupe affiche toujours une classe et une finesse sophistiquée. “No Easy Road” est le hit vitaminé de l’album.

0
0
Wolf City - AMON DUUL II - 1973 | kraut rock | progressive rock | art rock. Si vous aimez les atmosphères rose-floydiennes avec une touche allemande, procurez-vous le hier !

Wolf City

Wolf city est une référence lorsqu’on parle du groupe allemand Amon düül II. Sans doute parce qu’il s’agit probablement de leur album le plus accessible. Cette galette a étonnament bien vieilli : certains titres pourraient, sans problème, être signés Radiohead !

0
0
Yeah! - BROWNSVILLE STATION - 1973 | boogie rock | hard rock | rock/pop rock | rock-n-roll. Chaque morceau a une atmosphère magique et complète parfaitement les autres morceaux. Cet album vous ramènera à cette époque particulière où la musique était plus importante que la technologie

Yeah!

Brownsville Station est sans doute le premier groupe de rock à s’intéresser au reggae en enregistrant “Let Your Yeah Be Yeah” de Jimmy Cliff. Leurs autres reprises sont marquantes : “Question of Temperature”, “Lightnin’ Bar Blues”, “Sweet Jane”, “Love, Love, Love”… Mais c’est avec un titre maison, “Smokin’ in the Boy’s Room”, que le groupe décroche son premier hit (qui sera d’ailleurs à son tour repris en 1985 par Mötley Crüe).

0
0
Yessongs - YES - 1973 | rock/pop rock | progressive rock | art rock. Leur jeu est maintenant plus précis grâce aux valeurs de production très strictes de ce nouvel album.

Yessongs

“Yessongs” est à Yes ce qu’est “Absolutely Live” aux Doors : Yes en concert au meilleur de sa forme, avec des versions de certains titres qui transcendent et dépassent les enregistrements studio originaux. C’est aussi l’un des plus grands live du rock progressif jamais capturés. C’est, enfin, une sorte de best of de la très grande époque du groupe… Un grand classique du rock, évidemment !

0
0
0
0

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
top