songwriter

John Wesley Harding - Bob DYLAN - 1967 :| country rock | folk rock | songwriter. Cet album acoustique comporte des titres qui ont été repris par des dizaines d'artistes au fil des ans.

John Wesley Harding

Terrassé par un accident de moto, brisé physiquement comme moralement, Dylan est tenu à l’écart de toute activité musicale pendant plusieurs mois. Il se recueille, se retrouve, dans les allées de son ranch. Les albums, à la tonalité très folk, qui suivent le présentent apaisé. Ce ne sont plus en tous cas ceux d’un leader moral, un rôle qu’il refuse désormais d’assumer.

0
0
Oar - SKIP SPENCE - 1969 | lo-fi | folk rock | psychédélique | songwriter. Le cofondateur de Moby Grape a enregistré cet album solo en seulement sept jours. Entre psychédélisme et folk sombre, on peut entendre l'influence de Jimi Hendrix et de Jeff Buckley.

Oar

Bien qu’étant guitariste, Alexander « Skip » Spence fut le premier batteur de Jefferson Airplane, avant de rejoindre Moby Grape. « Oar » est son unique album solo, proche des délires musicaux de Syd Barrett. Souffrant tout comme ce dernier de maladie mentale (schizophérie dans son cas), Spence a arreté sa carrière musicale après cet album, vivant comme un sdf jusqu’à la fin de sa vie, en 1999. « Oar » reste comme l’un des albums de référence du folk-psychédélique. Chroniqué par Jérôme

0
0
Tapestry - CAROLE KING - 1971 | rock/pop rock | soft rock | songwriter. Un parfum appelé "Tapestry" apporte au rock la douceur, la chaleur et l'intimité de la campagne

Tapestry

L’une des grandes figures féminines de la pop américaine… Lorsque sort ce chef-d’oeuvre qui va faire d’elle une super star, Carole King a déjà composé des dizaines de tubes pour d’autres tout au long des années 60. Elle se décide au début des années 70 à sortir de l’ombre et enregistrer elle-même ses propres titres… avec une réussite extrême !

Classé à juste titre par Rolling Stone comme le 36e meilleur album de tous les temps.

0
0
Paul SIMON - 1972 | folk rock | rock/pop rock | soft rock | songwriter. Ces chansons sont d'une grande richesse harmonique qui ne vous quittera plus.

Paul Simon

Entre sa première production solo et cet album éponyme, sept années ont imposé Simon & Garfunkel comme l’un des plus fameux duos de l’histoire. Paul Simon n’a plus rien à prouver, mais il va continuer sa route seul. Quand plusieurs titres annoncent le superbe « There Goes Rhymin’ », cet album, sans tube particulier, est une sorte de discours programme attestant surtout de l’éclectisme de l’artiste, de son goût pour les musiques du monde, le jazz, le blues. Il anticipe l’itinéraire d’ouverture des années à venir.

0
0
Tonight's the Night - Neil YOUNG - 1975 | country rock | folk rock | songwriter. C'est un disque solo et il va maintenant nous montrer qui il est, affirmer son style

Tonight’s the Night

Ecrit et enregistré en 1973, dans la souffrance, « Tonight’s the Night » est l’un des grands Neil Young. Le chanteur vient de perdre successivement deux amis par overdose d’héroine, dont Danny Whitten, guitariste de Crazy Horse, auquel est dédié l’album (et que l’on entend chanter sur « Come on Baby Let’s Go Downtown »)… Un Neil Young à la grandeur sombre, qui retrouve ici Nils Lofgren (piano, guitare) qui avait collaboré à « After the Gold Rush ».

0
0
Pandemonium Shadow Show - Harry NILSSON - 1967 | pop | rock/pop rock | psychédélique | songwriter. L'association de Ringo avec Harry Nilsson. C'est certainement typique de cette période.

Pandemonium Shadow Show

Tandis qu’il est employé de banque à Los Angeles, Harry Nilsson commence, à temps perdu, à écrire des chansons. Il rencontre Phil Spector et compose avec lui. Plusieurs de ses titres sont alors repris par des artistes de renom (Ronettes, Yardbirds, Blood Sweat & Tears…). Lorsque « Cuddly Toy », enregistré par les Monkees, devient un tube, il se décide enfin à quitter son job et à enregistrer pour lui…

0
0
The VELVET UNDERGROUND - 1969 | rock/pop rock | proto-punk | songwriter.Oh là là, vous allez vous régaler ! Cet album est à conserver, c'est sûr ! la meilleure formation du Velvet et la plus calme

The Velvet Underground

Après le bruyant « White light », le Velvet, désormais présidé par le seul Lou Reed (qui a « poliment » viré John Cale), revient à la mélodie épurée, au charme hypnotique d’arrangements très souvent minimalistes. L’univers si particulier du groupe est là, à la fois délicat et obsédant.

0
0
New York City (You're a Woman) - Al KOOPER - 1971 | rock/pop rock | songwriter. Des chœurs féminins, quelques guitares qui "crépitent" et quelques solos.

New York City (You’re a Woman)

La carrière d’Al Kooper est très anarchique et se caractérise très bien une absence totale de « plan de carrière » justement : le surdoué new yorkais navigue à l’intuition et aux coups de coeur. Mais il émaille inévitablement son parcours de petits chef-d’oeuvres… Il semble qu’un projet initial (« New York City: 6 A.M. to Midnight ») ait avorté et c’est finalement le présent album qui sort en 1971, enregistré avec deux groupes totalement distincts, à Los Angeles et à Londres.

0
1
Who Came First - Pete TOWNSHEND - 1972 | rock/pop rock | songwriter. Cette collection de démos est une excellente entrée en matière pour quiconque cherche l'"âme" des Who

Who Came First

Le premier album solo du guitariste et leader des Who est dédié à son mentor d’alors, le guru Meher Baba. Pete Townshend reprend ici à son compte quelques excellents titres composés pour le nouvel opéra rock, inachevé, qui avait finalement donné le fameux « Who’s Next » (Townshend produira plus tard une démo de ce qui devait être l’album original : « The Lifehouse » – 1991).

0
0
Zuma - Neil YOUNG - CRAZY HORSE - 1975 | country rock | folk rock | hard rock | songwriter. "Looser" est une pièce de haut niveau. textes dont la noirceur reste actuelle

Zuma

Neil Young, sorti de sa période sombre, se fait plus accessible. C’est même presque une renaissance. Et « Zuma » est généralement considéré comme l’autre chef-d’oeuvre à posséder, avec « Harvest ». Mais à la différence de ce dernier, il revient à l’électricité (façon « Cinnamon Girl »). Cerise sur le gâteau, Neil retrouve Crosby Stills & Nash au complet (« Through My Sails »)… Si Neil Young est bien le père du grunge, c’est certainement dans un album comme « Zuma » qu’il faut en chercher l’origine.

0
0
Pleasures of the Harbor - Phil OCHS - 1967 | pop | chamber pop | rock/pop rock | songwriter. Phil Ochs, le toujours été comparé à Bob Dylan. Tous deux ont commencé comme des folks à la guitare, chantant des chansons de protestation et sortant des disques simples avec des messages sociaux clairs.

Pleasures of the Harbor

Phil Ochs, que l’on croyait indéfectiblement lié à la forme la plus minimaliste du folk, surprend tout le monde en 67 avec la publication d’un splendide album de pop symphonique richement orchestré, parfois jazzy, et des titres qui dépassent les 8 mn !… Une tonalité mélancolique et un discours social moins direct, à chercher dans les illustrations subjectives.

0
0
Neil YOUNG - 1969 | country rock | folk rock | songwriter. Les styles sont variés, mais ils déséquilibrent souvent l'ensemble. Ce n'est pas une raison nécessaire ou suffisante pour les éviter.

Neil Young

Lorsqu’il enregistre son premier album solo, Neil Young n’est pas un inconnu, même si Buffalo Springfield n’avait pas eu le succès mérité. Lassé d’une situation stagnante, il avait quitté le groupe à plusieurs reprises. Fin 68, il part définitivement. Il jam avec quelques amis, the Rockets, qu’il renommera bientôt Crazy Horse… Cet album éponyme, sans être renversant, installe la majestueuse fragilité d’un style unique. Et son titre le plus remarquable, « The Loner » (le solitaire), deviendra l’un des surnoms du chanteur.

0
0

Start typing and press Enter to search

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors