progressive rock

CARAVAN - 1968 : jazz-rock | progressive rock | art rock | canterbury scene. Les purs moments de bonheur sont intemporels. C'est toute une atmosphère qui rend cet album tout à fait spécial. Le temps, le lieu et l'humeur sont parfaitement capturés dans cet album.

Caravan

Après avoir joué au sein d’un groupe nommé Wilde Flowers en compagnie des futurs membres de Soft Machine, Pye Hastings (guitare, basse, chant), Richard Coughlan (batterie), David Sinclair (orgue, chant) et Richard Sinclair (basse, guitare, chant) forment Caravan… Un premier album exceptionnel, géréralement considéré comme aussi novateur et inventif que le premier Pink Floyd !

0
0
We're Only in It for the Money - Frank ZAPPA - MOTHERS OF INVENTION - 1968 | expérimental | rock/pop rock | progressive rock | art rock. jeunesse consciente de la mythologie qui entourait le rock 'n' roll, les gourous, les sciences occultes et les psychédéliques

We’re Only in It for the Money

Frank Zappa poursuit avec les Mothers son oeuvre satirique, cultivant l’art du sketch ou parodiant la comédie musicale. “We’re Only in It for the Money” est l’aboutissement et le grand sommet de cette démarche initiale. Il est ici le premier (avec Pete Towshend ?) à utiliser le mot “punk”. Les bruitages et séquences parlées sont encore nombreux, mais les orchestrations laissent augurer des futurs développements instrumentaux (Hot Rats, The Grand Wazzo…).

0
0
The MUSIC EMPORIUM - 1969 | progressive rock | psychédélique | acid rock. L'album "Music Emporium" de "Music Emporium" est du pur rock cosmique. C'est du rock qui s'est malheureusement perdu en cours de route.

The Music Emporium

Durant l’hiver 67 un magazine parisien respectable et respecté titrait en couverture : “C’est quoi Psychedelic ?”. A l’époque on aurait defini le terme par la mode, le design ou la peinture… et par la musique. Quel meilleur exemple l’histoire aura-t-elle laissé que ce combo d’etudiants de Long Beach formé d’un guitariste, d’un organiste mystique et brillant, et de deux chanteuses (Dora Wahl surtout, vestale blonde ayant eu la particularité de tenir la batterie au sein de l’ensemble) ?!… Chroniqué par Fred Weber

0
0
Getting to This - BLODWYN PIG - 1970 | blues rock | jazz-rock | progressive rock. Ici, le saxophone joue un rôle central et la section rythmique fournit un backbeat énergique

Getting to This

Le second album de Blodwyn Pig exploite et développe le filon de “Ahead Rings Out”. Le groupe s’éloigne un peu de jazz au profit du blues et du rock progressif (avec l’adjonction des claviers de Graham Waller). Mick Abrahams assume le gros des compositions, mais John Lancaster signe à lui seul la splendide suite “San Francisco Sketches”. Bien que cet album se classe, comme le premier, dans le top ten anglais, Blodwyn Pig va se séparer. Il réapparaîtra épisodiquement plus tard, et jusqu’à nos jours, fort d’une notoriété à peine écornée.

0
0
Third - SOFT MACHINE - 1970 | jazz-rock | progressive rock | canterbury scene. Des plans de guitare bluesy et fumants, des voix douces, des transitions fluides, Weather Report avant l'heure

Third

Soft Machine est un incontournable de la musique progressive et du jazz-rock. Le groupe avait pour habitude de simplement numéroter ses albums successifs… ce numéro 3, un double, est considéré comme l’un des meilleurs… Quatre faces sur le vinyl, quatre titres : les quatre saisons de Soft Machine ?!

0
0
Ces compositions sont très à la mode. Elles sont d'une grande qualité musicale, et l'inventivité musicale est au rendez-vous. Ce sont des sons étonnants pour agrémenter votre vie.

Emerson Lake and Palmer

La solide formation musicale classique de Keith Ermerson y est bien sûr pour beaucoup, mais ELP est “le” groupe de classic-rock par excellence. Un trio d’instrumentistes virtuoses qui, dès ce premier album atteint les plus hauts sommets du genre.

0
0
666 the Aphrodite's Child en1972

666

Après le succès européen des chansons “Rain And Tears” et “It’s Five O’Clock”, le groupe originaire de Grèce se lance dans un album concept complexe et ambitieux : l’apocalypse selon St Jean !… La suite, ça sera surtout la carrière solo de Vangelis, grand spécialiste des instrumentaux et des B.O. de films… tandis que Demis Roussos aura un parcours plutôt orienté “variétés”.

0
0
Matching Mole - 1972 | jazz-rock | progressive rock. C'est un délice à écouter. Un joyeux mélange de Catetbury et de rock psychédélique.

Matching Mole

Au début des années 70 Robert Wyatt (ex-batteur et voix de Soft Machine) est peut-être l’artiste qui parvient le mieux à sortir la musique progressive de sa froideur caractéristique pour lui donner une dimension profondément humaine. Matching Mole ne va durer, mais lègue à l’histoire ce magnifique album… Du grand Wyatt, avec ses lignes harmoniques totalement improbables et vertigineuses !

0
0
Selling England by the Pound - GENESIS - 1973 | progressive rock | art rock. C'est merveilleux lorsque la "musique d'une rare richesse", brute et non altérée, remonte à la surface après avoir été refoulée pendant si longtemps.

Selling England by the Pound

Evidemment, la préoccupation première de Genesis n’était pas encore le tube formaté de 2’50 !… Genesis n’était pas encore non plus écrasé par les personnalité de Peter Gabriel, puis de Phil Collins… Et cela donne de fabuleux albums, comme ce “Selling England by the pound”, plus abouti sans doute que “Foxtrot”. Le son moins synthétque apporte une humanité et une chaleur évidente à des compositions (oeuvres ?!) magistrales.

0
0
Fear - John CALE - 1974 | rock/pop rock | progressive rock | proto-punk | soft rock. . Il contient une quantité incroyable de diversité musicale. aurait pu être un album de rock sûr ou générique et en le transformant en un disque artistique et intéressant.

Fear

Où l’on se rend compte que le Velvet Underground ce n’était pas Lou Reed seulement !… Brian Eno, Phil Manzanera (guitare) et Andy MacKay (sax) de Roxy Music viennent apporter un précieux concours. Les mélodies et les rythmes hypnotiques donnent à ce disque une tonalité très avant-gardiste…. du grand art en tous cas !

0
0
Wish You Were Here - PINK FLOYD - 1975 | progressive rock. Shine on your crazy diamonds est une expérience en soi. Tout est magnifiquement dosé, maîtrisé, je crois que ce qui m'impressionne le plus chez pink floyds c'est sa simplicité mêlée à une ambiance et des arrangements de haut vol

Wish You Were Here

Après l’énorme succès commercial du précédent disque, Pink Floyd ne se contente pas d’encaisser les royalties. Le groupe enregistre deux ans après un nouveau sommet absolu ! “Wish You Were Here” est dédié à Syd Barrett, son membre fondateur et premier leader.

0
0
Streetnoise - Julie DRISCOLL - Brian AUGER and the TRINITY - 1968 | jazz-rock | progressive rock | art rock. interludes solos, le tout étant rehaussé par la voix érotique et sensuelle, pleine d'émotion, d'une Julie Driscoll à couper le souffle.

Streetnoise

Oeuvre ambitieuse et novatrice, ce double album poursuit la démarche expérimentale amorcée avec “Open”, sans compromis avec les modes et courants de l’époque. Le duo n’en fait qu’à sa tête, opte pour le gospel (“Take Me to the Water”), le folk (“A Word About Colour”), propose une méconnaissable version du “Light My Fire” des Doors !… et cite magnifiquement, pour finir, leur jeune contemporaine Laura Nyro.

0
0

Start typing and press Enter to search

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
top