roots rock

Bayou Country - CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL - 1969 | country rock | roots rock. C'est le type de vinyle que j'aime. C'est basique et efficace... avec des hits à gogo !

Bayou Country

Entre 68 et 70 Creedence va sortir 6 albums !… (celui-ci est le second). Aux antipodes des longues expérimentations sonores et psychédéliques de l’époque, le groupe de John Fogerty opte pour l’efficacité d’un country rock musclé, des chansons souvent courtes, sans articifices. Le groupe va ainsi collectionner les hits… ici le fameux « Proud Mary ».

0
0
Green River - CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL - 1969 | country rock | roots rock. Cet album contient des chansons qui sont une grande réussite. Il n'y a pas de décalage entre un titre et le suivant. C'est une expérience d'écoute agréable.

Green River

Ni meilleurs, ni moins bons les uns que les autres (c’est à dire toujours bons), les albums de Creedence se succendent à grande vitesse avec, pour les distinguer, la liste des tubes qu’ils contiennent respectivement… ici : « Green river », « Bad moon rising » et « Lodi ».

0
0
Willy and the Poor Boys - CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL - 1969 | country rock | roots rock. Après dix ans de succès, les Californiens ont atteint le sommet des hit-parades avec leur son dur et influencé par le blues, tout en ajoutant les innovations du hard rock.

Willy and the Poor Boys

La voix éraillée de John Forgerty sur un rock toujours aussi solide et carré fait toujours autant d’effet… que dire de plus sur cet album, sinon qu’il contient le hit « Fortunate son » ?… en fait, c’est juste un Creedence de plus, à écouter sans modération !

0
0
Cosmo´s Factory

Cosmo´s Factory

Toujours aussi loin des préoccupations métaphysiques et expérimentales du flower power ambiant, Creedence propose sont rock carré, léguant au passage à l’histoire d’incournables pièce d’anthologie comme « Wholl stop the rain » et surtout le fameux « Up around the bend ».

0
0
Mardi Gras - CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL - 1972 | country rock | rockabilly | roots rock | rock-n-roll. S'il n'est pas un grand compositeur, Doug Clifford se révèle être un chanteur acceptable en plus de ses toujours très bonnes performances aux percussions

Mardi Gras

L’écrasant leadership du certes très doué John Fogerty finit par poser de graves problèmes et son frère Tom quitte le groupe. Bien qu’il fût jusque là discret, le départ de ce dernier sonne comme un coup de semonce. Creedence tente de se ressaisir et John accepte d’enregistrer des titres composés par Doug Clifford et Stu Cook. Le résultat déçoit le public. « Mardi Gras » est le premier échec commercial du groupe. Un ressort est visiblement cassé, le plus grand groupe américain de l’époque va bientôt disparaître.

0
0
Rockpile - Dave EDMUNDS - 1972 | roots rock | rock-n-roll | pub rock. Excellent. Les 15 pistes sont toutes gagnantes.

Rockpile

Dave Edmunds est un puriste des racines du rock. Après la séparation de son groupe Love Sculpture, il va se spécialiser dans le travail en studio en s’attachant avec minutie à rétrouver le son « oldies » des premiers rockers. En 1970, il décroche un étonnant n° 1 avec le très rétro « I Hear You Knockin' » qui reste quatre mois dans les classements US et se vend à plus de trois millions d’exemplaires ! « Rockpile », l’album à suivre, est considéré comme l’un des meilleurs albums rock-n-roll de la décénie.

0
0
Live in Europe - CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL - 1973 | country rock | roots rock | rock-n-roll. enregistré à la perfection et m'a permis de vivre l'atmosphère du spectacle comme si j'y étais moi-même. Leur album vinyle est à avoir absolument.

Live in Europe

Le premier « live » de Creedence retrace une prestatation du groupe lors de leur tournée de l’album « Mardi Gras ». Sur ce disque c’est un CCR en trio (sans Tom Fogerty) qui interprète ses plus grands standards devant un public conquis qui est loin de se douter que cette tournée est la dernière de ce groupe mythique. A sa sortie, l’album souffrait de quelques problèmes de son (ce qui n’arrange pas les affaires du groupe à l’époque), ils seront corrigés plus tard par la remasterisation. Chroniqué par Pierre-André Bague

0
0
The Blue Ridge Rangers - John FOGERTY - 1973 | country | country rock | roots rock. Remplie d'excellentes reprises d'artistes connus, cette collection ne manquera pas de vous faire vibrer !

The Blue Ridge Rangers

La dissolution de Creedence Clearwater Revival, le plus grand groupe américain à la charnière des années 60 et 70, intervient au mois d’octobre 1972. John Fogerty marque la rupture avec ce premier album solo où il revient, sans signer un seul titre, à un répertoire country. Album parfaitement soigné et réussi, dans un registre où il se sent évidemment très à l’aise.

0
0
Get It - Dave EDMUNDS - 1977 | roots rock | rock-n-roll | pub rock. Ce n'est pas un album de fête, mais je me sens bien quand je l'écoute.

Get It

L’alchimiste du rock-n-roll est devenu l’un des acteurs-clés de la vague pub rock anglaise du début des années 70, produisant Brinsley Schwarz, Ducks Deluxe, collaborant avec Graham Parker. Il collabore aussi plus particulièrement avec Nick Lowe, qu’on retrouve ici à la basse, et avec lequel il fondera l’éphémère et brillant Rockpile. A côté de son travail de producteur, Dave Edmunds enregistre ses propres albums, dont ce « Get It » est l’un des fleurons.

0
0

Start typing and press Enter to search

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
top