boogie rock

Le boogie rock est un type de musique rock and roll de la fin des années 1960 qui incorpore des éléments de blues, de soul et de funk.

Il est principalement utilisé dans les fêtes en raison de ses rythmes funky qui créent une ambiance amusante.

Le terme boogie rock a été utilisé pour décrire le son de ce genre, qui se caractérise par une ligne de basse entraînante, une batterie lourde avec des motifs de caisse claire et des guitares électriques brouillantes. Le boogie rock est souvent connu pour son utilisation intensive de la distorsion de la guitare.

Le style a été inventé en 1978 par le journaliste Bill Dahl dans son article “Disco-Not-Rock: A New Rock ‘n’ Roll Subgenre”. Dahl a reconnu que ce nouveau genre n’était pas aussi populaire que la musique disco ou punk à l’époque, mais a prédit qu’il finirait par devenir plus populaire.

Led Zeppelin, Cream, Stevie Ray Vaughan, Eric Clapton, Jeff Beck, Rod Stewart, George Harrison et Van Halen. L’un des groupes de boogie qui a connu le plus de succès est Steppenwolf.

Ils ont eu plusieurs chansons à succès, notamment “Born to Be Wild”, “Magic Carpet Ride”, “Just Like a Pill”, “Sunday Morning”, “Proud Mary” et “Rock ‘n’ Roll Blues”.

Dans une interview de 1988, le chanteur/guitariste John Kay a déclaré : “Nous préférons qu’on se souvienne de nous comme du groupe qui a inventé le boogie rock plutôt que comme du groupe qui s’est rendu célèbre avec ‘Wild Child’. Nous préférons qu’on se souvienne de nous comme du groupe qui a excité beaucoup de gens avec notre musique rock ‘n’ roll bluesy.

L’influence de Steppenwolf peut également être entendue dans la musique d’autres artistes. Par exemple, la version d’Eric Clapton de “Cocaine” est considérée par beaucoup comme la version définitive de cette chanson classique.

The GREASE BAND - 1971 | blues rock | boogie rock. comment est née ma motivation à apprendre parfaitement la langue anglaise afin de comprendre les paroles de toutes ces chansons classiques que j'ai écoutées dans mon enfance.

The Grease Band

Le Grease Band, avec le pianiste Chris Stainton et le guitariste Henry McCullough (futur Wings avec Paul McCartney), s’est surtout distingué comme parfait accompagnateur de Joe Cocker, puis de Marianne Faithfull au milieu des années 70. Mais, sous son propre nom, a aussi produit ce très bon album.

0
0
Wishbone Four - WISHBONE ASH - 1973 | boogie rock | folk rock | hard rock | rock/pop rock. C'est leur premier album de classe. Il contient tous leurs premiers succès, et vous pouvez entendre à quel point ils frappent fort lorsqu'ils jouent en concert.

Wishbone Four

Avec cet album de la maturité, qui est aussi le plus gros succès du groupe, Wishbone Ash s’éloigne passablement du rock progressif. Le chant fait pourtant parfois penser à Genesis ou Yes. Qu’il se fasse rugueux ou qu’il passe à des ballades très folk, le groupe affiche toujours une classe et une finesse sophistiquée. “No Easy Road” est le hit vitaminé de l’album.

0
0
Pilgrimage - WISHBONE ASH - 1971 | boogie rock | progressive rock | art rock. une ambiance jazzy, puis explose en une frénésie mélodique avec une section rythmique exceptionnelle

Pilgrimage

Entre prog-rock et Ten Years After, avec des accents médiévaux et quelques guitares à la Led Zeppelin, Wishbone Ash est l’un des nouveaux groupes les plus en vue au début des années 70. Sans jamais parvenir au stade de super star, il va garder au fil des années un auditoire fidèle et tout à fait respectable… “Pilgrimage” est marqué par de longs passages instrumentaux où se distinguent les deux guitaristes Andy Powell et Ted Turner.

0
0
Tres Hombres - ZZ TOP - 1973 | blues rock | boogie rock | hard rock. Avec "La Grange",une super chanson, Ça commence doucement avec ce petit riff répétitif. Et puis il se construit jusqu'à ce solo de Joe Pass. Et puis il se répète. Encore et encore. Et encore. J'adore cette chanson !

Tres Hombres

Album de la (jeune) maturité, “Tres Hombres” contient de fabuleux titres comme “Jesus Just Left Chicago”, “Beer Drinkers & Hell Raisers”, “Precious and Grace” ou le fameux boogie façon Canned Heat “La Grange”… Un blues rock solide, intègre, dédié avec humour à tous les “largués” de la vie moderne !

0
0
Eat a Peach - The ALLMAN BROTHERS BAND - 1972 | blues rock | boogie rock | southern rock. un must-have grace au style happy hippie et les joutes guitaristiques , c'est un véritable bonheur doré

Eat a Peach

Duane Allman meurt dans un accident de moto quelques semaines avant la sortie de cet album qui impose définitivement la notoriété du groupe. “Eat a Peach” prend évidemment dans ces circonstances la forme d’un tribute à son guitariste prodige. A côté de nouveaux morceaux enregistrés en studio, quelques live impressionnants… mais on conaissait déjà bien la qualité des prestations scéniques du groupe !

0
0
Not Fragile - BACHMAN-TURNER OVERDRIVE (BTO) - 1974 | boogie rock | hard rock | rock/pop rock. La première chanson du nouvel album est un titre instrumental. un riff pour les métalleux de avec un solo de guitare qui semble avoir été arraché tout droit à un album de King Crimson.

Not Fragile

Passé totalement inaperçu en France, BTO, le groupe canadien de Randy Bachman (guitare) et Fred Turner (basse), est pourtant un essentiel des années 70 dans… le reste du monde ! “Not Fragile”, sa plus belle réussite, avec “You Ain’t Seen Nothing Yet”, est même l’un des grands albums de la première moitié de la décénie.

0
0
Boogie with Canned Heat - CANNED HEAT - 1968 : blues rock | boogie rock. Le blues rock est typiquement Alan Wilson (The Blind Owl). Sa voix est unique, et son choix de chansons est superbe. On The Road Again est mon préféré.

Boogie with Canned Heat

La carrière de Canned Heat est marquée par ses passages dans les deux festivals mythiques, Monterey Pop et Woodstock. Elle l’est aussi par un hit planétaire énorme, “On the road again”, le boogie sans doute le plus copié de toute l’histoire ! Le titre fait de ce second album, par ailleurs très bon, le succès le plus populaire du groupe.

0
0
´Ot ´N´ Sweaty - CACTUS - 1972 | blues rock | boogie rock | hard rock. C'est le genre de musique que j'aime. Elle n'est pas compliquée, juste corsée et légèrement sale.

Ot ´N´ Sweaty

Après quatre albums, le groupe Cactus va se séparer sans avoir jamais vraiment atteint la notoriété qu’il aurait mérité. Ce dernier disque est pourtant d’une grande qualité avec une partie composée d’un live époustoufflant : ce soir-là au moins, à Porto Rico, Cactus était évidemment le plus grand groupe rock du monde !

0
0
Second Helping - LYNYRD SKYNYRD - 1974 | blues rock | boogie rock | hard rock | arena rock | southern rock. une référence en matière de rock sudiste il y a toutes les très belles mélodies des solos

Second Helping

Avec son mélange de blues, de country rock, et ses 3 guitaristes, Lynyrd Skynyrd est considéré comme le digne successeur des Allman Brothers. Entre le mythique “Sweet home Alabama” et “Call me the breeze” (une reprise de J.J. Cale), le groupe réalise ici l’album parfait.

0
0
Living the Blues - CANNED HEAT - 1968 | blues rock | boogie rock. "Living the Blues" est l'apogée de l'art musical de Canned Heat. Vous ne voudrez pas le manquer !

Living the Blues

“Living the Blues” est l’un des premiers double album de l’histoire à grimper dans les classements, entrant à l’époque dans les 20 meilleures ventes aux USA. Il comprend l’hymne rural hippie “Going Up the Country”, qui fera le tour de la planète grâce à l’album de Woodstock. Un live de 40 mn (coupé en deux par la force des choses sur le vinyle original) clos cet album qui accueille Dr. John (“Boogie Music”) et – originalité – l’anglais John Mayall (“Walking by Myself”).

1
0
Live in Europe - Rory GALLAGHER - 1972 | blues rock | boogie rock | british blues | rock-n-roll. Les guitaristes rares comme Rory GALLAGHER sont comme des licornes. Vous n'avez peut-être jamais entendu parler d'eux, mais vous avez très certainement entendu leur musique. Il est difficile de ne pas aimer leurs mélodies envolées et leurs rythmes puissants.

Live in Europe

Moins prestigieux peut-être que son “Irish Tour” (immortalisé par le film de Tony Palmer), ce “Live in Europe” reste comme un grand moment de blues électrique. Son attachement au valeurs traditionnelles du genre n’empêche pas Gallagher de retrouver parfois quelques accents irlandais ou country, ni de faire chauffer à l’occasion la mandoline ! (“Going to My Home Town”)

0
0
Takin' It to the Streets - The DOOBIE BROTHERS - 1976 | boogie rock | rock/pop rock | soft rock | soul. Les claviers sautillants d'un ordinateur portable remplacent les riffs des guitares et les chansons sont composées de deux parties qui feront mouche sur la bande radio FM

Takin’ It to the Streets

Changement radical de style pour les “Doobies” à partir cet album. Le groupe, après plusieurs changements de personnel, devient résolument funky, avec des voix haut perchées façon “Earth Wind & Fire”. Il se séparera en 1980… pour réapparaître épisodiquement plusieurs fois par la suite.

0
0

Start typing and press Enter to search

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
top