rock/pop rock

Very generalist expression that can relate to all kinds of music developed as a result of rock’n’roll.
However, this is particularly aimed at a constructed, melodic and catchy style, and albums with careful production.

Greatest Hits de 1960 à 1963 - du groupe légendaire : "The Shadows " - UN GRAND MOMENT DE BONHEUR POUR LES OREILLES. A DECOUVRIR ET A DEGUSTER SANS MODERATION

Greatests Hits (Compil. 1960 – 1963)

Même si leur look reste très « gentil », les Shadows constituent au tout début des années 60 une sorte d’archétype de la formation rock et Hank Marvin est considéré comme l’un des premiers maîtres de la guitare électrique. Ils sont à l’époque les accompagnateurs de Cliff Richard (mais aussi d’Eddie Cochran) et se spécialisent dans la musique instrumentale. Le fameux « Apache » est leur premier tube en 1960.

0
0
The Kink Kontroversy - The KINKS - 1965. Le premier album rock/pop rock significatif des Kinks

The Kink Kontroversy

Le premier album significatif des Kinks… Ray Davis affirme son style incomparable, finement sarcastique. C’est l’époque où l’on commence à construire avec soin les albums comme une globalité (à la façon de « Aftermath » pour les Rolling Stones ou du « Rubber Soul » des Beatles), un art dans lequel les Kinks vont bientôt passer maîtres.

0
0
Sunshine Superman - DONOVAN - 1966 | folk rock | rock/pop rock | soft rock. Il est totalement psychédélique. Il se démarque des autres albums et aura une influence forte et indéniable sur des générations entières de personnes de l'époque.

Sunshine Superman

On le présentait souvent comme le Dylan anglais, Donovan Leitch a surtout été un chanteur à tubes (mais il s’essaiera aussi avec une certaine réussite aux albums concept). Il va, en tous cas, très vite devenir le principal porte parole « Peace and love » britanique !

0
0
Sgt. Pepper´s Lonely Heart Club Band - The BEATLES - 1967 : rock/pop rock | psychédélique. Un des albums les plus emblématiques de tous les temps. C'était un changement majeur par rapport à leurs albums précédents

Sgt. Pepper´s Lonely Heart Club Band

Album de légende, longtemps considéré comme LE meilleur disque de tous les temps !… Il est vrai qu’à sa sortie c’est une véritable bombe par la perfection quasi absolue de la production (merci Georges Martin !). Quand on connaît les moyens techniques de l’époque, c’est tout simplement fabuleux. Pourtant certaines chansons pourraient sembler un peu faibles (« Good morning » ou « Lovely Rita »)… Tout le reste ce sont d’authentiques « diamonds in the sky » !

Pour cet album, ils avaient prévu un projet ambitieux qui était censé être une performance musicale continue mettant en vedette leurs chansons et avec d’autres artistes populaires de l’époque.
Pour y arriver, ils ont dû répéter pendant près de six mois avant que l’enregistrement ne commence. Ces sessions ne portaient pas seulement sur la pratique des performances, mais aussi sur des techniques expérimentales telles que les effets sonores et l’improvisation qui ont fait que certaines chansons n’ont jamais été jouées en direct car elles ne pouvaient pas être reproduites sur scène. »

L’album a été classé comme l’un des plus grands albums de tous les temps par de nombreuses publications, dont Rolling Stone, NME et Mojo. Sgt. Pepper est connu pour son utilisation innovante des techniques d’enregistrement multipiste et son utilisation intensive d’instruments électroniques tels que le synthétiseur et le Mellotron, qui étaient relativement nouveaux à l’époque. L’album a été enregistré sur une période de 129 jours à partir d’avril 1966.

0
0
Days Of Future Passed - The MOODY BLUES - 1967: rock/pop rock | progressive rock. La première moitié était brillante, la seconde moins. Ray et moi avons été rejoints à la 4ème Dimension par la légendaire Norda Mullen à la flûte, et elle était en pleine forme. Pourtant, sur quelques morceaux, Justin avait l'air d'avoir mal à la gorge, ce qui a vraiment nui à la performance.

Days Of Future Passed

L’une des premières expériences probantes de rapprochement entre le rock et la musique classique. Les Moody Blues, en panne d’orientation à la suite de plusieurs changements de personnel, s’étaient vus proposer par leur label d’enregistrer avec grand orchestre une démo pour un nouveau procédé de stéréophonie… Cela débouchera sur cet album aux accents grandioses, le style deviendra dès lors leur marque de fabrique… et « Nights in white satin » l’un des plus gros tubes de tous les temps !

0
0
Child Is Father to the Man - BLOOD SWEAT AND TEARS - 1968 | jazz-rock | rock/pop rock | psychédélique. Kooper dispose de quelques chansons de son cru en stock

Child Is Father to the Man

Blood, Sweat and Tears est, avec Chicago, le groupe historique fondateur du jazz rock dans la seconde partie des années soixante. Autour de Al Kooper (qui quittera le groupe après ce premier album) de remarquables instrumentistes… Premier pas d’un genre qui va devenir tout à fait important.

0
0
Astral Weeks - Van MORRISON - 1968 : folk rock | jazz-rock | rock/pop rock | soft rock. L'album que vous devez écouter avant de mourir. C'est un véritable voyage onirique et transformateur livré par Van Morrison.

Astral Weeks

A la façon d’un Dylan, d’un Lennon ou d’un Lou Reed, le leader des Them est une éminence incontournable du rock. Immensément respecté, il va tracer un parcours loin de toute médiatisation. Artiste profond, parfois difficile… Il livre avec « Astral Weeks » un essentiel des années 60, un album tranquille considéré comme l’un des plus importants de toute l’histoire du rock.

0
0
Yellow Submarine - The BEATLES - 1969 | rock/pop rock | psychédélique. Il contenait la musique luxuriante créée par George Martin pour le film d'animation Yellow Submarine. Cette chanson est restée gravée dans ma mémoire, même si la plupart des chansons de l'album ont été de grands succès.

Yellow Submarine

Album un peu anecdotique : la bande sonore du dessin animé du même nom (beaucoup plus intéressant, lui, comme document sur le psychédélisme de l’époque). A noter une face entière orchestrée, façon musique classique, par George Martin… plutôt gentil, mais bien joli quand même !

0
0
Volunteers - JEFFERSON AIRPLANE - 1969 | folk rock | hard rock | rock/pop rock | psychédélique. Une puissance musicale et créative, souvent inégalée pour l'époque, même par rapport aux plus grands musiciens comme les Beatles, les Who et les Rolling Stones.

Volunteers

Jefferson Airplaine livre avec « Volunteers » une véritable manifeste de la contre-culture californienne. Au niveau du sens, c’est un jalon historique, une sorte de « Never Mind The Bollocks » dans sa décénie. Avec musicalement le renfort d’une pléiade d’artistes : Nicky Hopkins (piano), Jerry Garcia du Grateful Dead, Stephen Stills et David Crosby, le groupe découvre aussi à cette occasion les possibilités du studio 16 pistes !

0
0
Everybody Knows This Is Nowhere - Neil YOUNG - CRAZY HORSE - 1969 | country rock | folk rock | rock/pop rock | songwriter.Un excellent album qui comprend des morceaux électriques et acoustiques rock.

Everybody Knows This Is Nowhere

Neil Young, avec Crazy Horse, le groupe qui va devenir son fidèle complice, trouve la formule électrique qui va caractériser nombre de ses albums. Le magistral « Cinnamon Girl » qui ouvre le disque suffirait à lui seul à en faire un indispensable, mais il n’y a même pas besoin de cela : tout le reste est très bon !

0
0
"Absolutely Live", une oeuvre magestique des Who interprété par Jim Morrison en 1970

Absolutely Live

Beaucoup plus qu’un concert, une véritable cérémonie sous la houlette du grand prêtre Jim Morrison ! Le fabuleux « When the music’s over » (et son mythique « we want the world and we want it now » !) est sans doute l’un des plus grand live jamais gravé dans du vinyl !

0
0
Parachute - The PRETTY THINGS - 1970 | rock/pop rock | psychédélique. Pretty Things est retourné à ce qu'il fait de mieux : faire des chansons pop-punk mélodiques ! Mélodique mais aussi percussif quand il le faut, le groupe offre un son fort et solide, très très bon.

Parachute

Avec le départ de Dick Taylor après « S.F. Sorrow », on ne donnait pas cher de la peau des Pretty Things (imaginons un « divorce » Jagger/Richards !). Mais le chanteur Phil May fait mieux que sauver les meubles. Et, si ce groupe mythique n’aura jamais pu trouver la gloire inter-galactique de leurs émules Rolling Stones ou Beatles, il signe avec « Parachute » un chef-d’oeuvre classé « album de l’année » par le magazine Rolling Stone !

0
0

Start typing and press Enter to search

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
top