Aerial Ballet

En 1968 sort Aerial Ballet de Harry Nilsson! Les brillantes compositions de Nilsson et sa merveilleuse voix multipistes sont les vedettes du spectacle sur Aerial Ballet. Si les Beatles ont aimé son dernier disque (et apparemment, c'était le cas), ils ont dû être séduits par Aerial Ballet.

Réalisé avec de gros moyens et une production luxueuse (signée par Rick Jarrard, producteur du "Surrealistic Pillow" de Jefferson Airplane), le second album d'Harry Nilsson propose quelques jolies ballades avec des textes fins. Il est dominé par deux pièces d'anthologie : "Everybody's Talkin'" de Fred Neil, dont il fait un tube majeur des années 60 (musique du film "Macadam cowboy"), et "One" qui reste définitivement comme l'un de ses plus beaux titres. John Lennon et Paul Mac Cartney disaient de lui qu'il était l'un des plus grands songwriters américains.

Lire plus: baroque poppoppsychédéliquerock/pop rocksongwriter
0
0

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
top