Waterloo to Anywhere

La séparation en 2003 des Libertines, précurseurs en angleterre du rock revival indie a donné lieu à la création de deux nouveaux groupes: les Babyshambles de Pete Doherty d'un côté et les Dirty Pretty Things de l'autre. Prenant leurs distances vis à vis de leur passé musical, Carl Barat et Gary Powell réussissent ici le pari d'exister sans l'icône trash qu'incarne leur ancien leader et de proposer une alchimie rock parfaitement équilibrée entre tonus et maturité. Chroniqué par Jérôme

Lire plus:
0
0

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
top