Make Up the Breakdown

Contrairement à ce que l'on croyait, il n'y a pas que Londres et New York qui voient naître des groupes indies, le Canada non plus n'est pas en reste ! Avec ce premier album, les Hot Hot Heat que l'on pourrait surnommer de "Franz Ferdinand canadiens" délivrent une énergie si caractéristique de leur genre musical. Un début de carrière très prometteur ! Chroniqué par Jérôme

Lire plus:
0
0

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
top