Too-Rye-Ay

Deux ans après l'excellent "Young Soul Rebels", le personnel a totalement changé : Kevin Rawland - qui n'est plus à une contorsion près ! - se souvient de ses racines irlandaises et engage des violonistes folk. "Come on Eileen" est n°1 des charts simultanément en Angleterre et aux USA. Le groupe, trop ingérable sans doute, se séparera en 86... mais, rétrospectivement, certains critiques n'hésiteront pas à comparer la place de Rawland en son temps à celle, plus tard, d'un Morrissey (the Smiths) ou d'un Jarvis Cocker (Pulp) !

Lire plus:
0
0

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
top