The Triumph of Steel

Malgré une démarche plus commerciale à la fin des années 80 et un carré de fans irréductible, Manowar ne parvient pas à s'imposer vraiment, ce qui entraîne le départ Ross "The Boss". Mais le groupe garde obstinément le cap ("Mort au faux métal !") sans ironie ni second degré, ce qui leur vaut quelques déboires avec la critique (notamment aux USA). Ce "Triomphe de l'Acier" est sans doute l'un de leurs meilleurs albums.

Lire plus:
0
0

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
top