Storyville

Le second album solo de Robbie Robbertson est un hommage à la Nouvelle Orléans, patrie du jazz et du rhythm-n-blues qui furent avec le Band parmi ses premières influences... Une production hyper sophistiquée qui lorgne beaucoup plus vers Sting ou Peter Gabriel que vers les années 60. Et parmi les invités de marque on trouve le percussioniste Alex Acuña, Neil Young et - de façon très logique - les Neville Brothers.

Lire plus:
0
0

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
top