In Utero

Après le succès phénomenal (et inattendu) de "Nevermind", le groupe s'interroge sur sa musique et décide de revenir à un son moins "propre". Steve Albini (producteur de "Surfer Rosa") est appelé afin de redorer l'image grunge du groupe de Seattle. Il en résulte un album équivalent en énergie à "Bleach", la maturité en plus. A noter les excellents "Rape Me", "Dumb" et "All Apologies"... Chroniqué par Jérôme

Lire plus:
0
0

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
top