Top Albums Rock

Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum has been the industry\\\'s standard dummy text ever since the 1500s, when an unknown printer took a galley of type and scrambled it to make a type specimen book. It has survived not only five centuries, but also the leap into electronic typesetting, remaining essentially unchanged. It was popularised in the 1960s with the release of Letraset sheets containing Lorem Ipsum passages, and more recently with desktop publishing software like Aldus PageMaker including versions of Lorem Ipsum.

With Teeth

With Teeth

Premier “vrai” album 6 ans après “The Fragile”, “With Teeth” convainc dès les premières mesures. Trent Reznor, tout en restant dans l'”industriel”, genre dont il est maître, explore d’autres horizons, et étonne en sortant un album propre mais brut de décoffrage avec quelques perles comme “All the Love in the World”, “Every Day is Exactly the Same” ou encore “Only”. Grand frère de groupes comme Rammstein ou Marilyn Manson, NIN s’offre le luxe de collaborer avec les plus grands (Dave Grohl a participé à l’écriture de l’album !). Chroniqué par Jérôme

0
0
Artiste(s):
Année:
The Sunset Tree

The Sunset Tree

Derrière le nom de Mountain Goats se cache le très prolifique chanteur/guitariste/compositeur John Darnielle. Dans la lignée Lo-Fi de Syd Barrett, il propose un folk enivrant souvent accompagné de musiciens mais parfois seul avec sa voix nasillarde et sa guitare sèche. Une ballade dont on revient forcément marqué… ! Chroniqué par Jérôme

0
0
Année:
The Complete 1931 Recordings

The Complete 1931 Recordings

Grande figure du Delta Blues, Skip James, de son vrai nom Nehemiah Curtis James, est un des pionniers du genre. Aussi à l’aise à la guitare qu’au piano on lui doit les standards “I’m so glad” et “Hard time killing floor”, repris plus tard par Cream… Il tombera dans l’anonymat pendant 33 ans et sera redécouvert grâce au boom folk du début des années 60 lors du Festival Folk de Newport de 1963. Chroniqué par Pierre-André Bague

0
0
Artiste(s):
Année:
Bring 'Em In

Bring ‘Em In

Buddy Guy, dernier grand personnage du “Chicago Blues” encore en activité, prouve avec ce “Bring ’em in” qu’il en a encore sous le pied. A 70 ans, il peut se vanter d’avoir jouer avec les plus grands (Muddy Waters, Howlin’ Wolf, Jimi Hendrix, Eric Clapton…) et d’avoir écrit une des plus belles pages du genre. Ici Buddy rend hommage aux artistes qui l’ont profondémment marqué (Bill Withers, Otis Redding, Bob Dylan…) et croise le fer sur quelques titres avec des guitaristes tout aussi exceptionnels que Keith Richard, John Mayer, Tracy Chapman ou encore Carlos Santana… Chroniqué par Pierre-André Bague

0
0
Artiste(s):
Année:
Demon Days

Demon Days

Sans Dan the Automator, Damon Albarn devient le maître d’oeuvre incontesté de Gorillaz, mais il s’agit toujours bien d’un projet collectif. Aux manettes pour la production, le D.J. Danger Mouse apporte une touche un peu plus électronique. L’album est une évidente réussite artistique… et un gros succès commercial !

0
0
Artiste(s):
Année:
You Could Have It So Much Better

You Could Have It So Much Better

Deuxième album du groupe écossais au succès fulgurant, “You Could Have It So Much Better” ne prend pas beaucoup de risque vis à vis du public en gardant le même cap que sur leur premier opus. Un son toujours si particulier, qui a fait les belles heures des indies de Glasgow pendant une tournée ininterrompue de deux ans. Il est maintenant intéressant de voir si le groupe peut évoluer… Chroniqué par Jérôme

0
0
Artiste(s):
Année:
In Your Honor

In Your Honor

En 2002, le très soigné “One by One” n’avait pas démenti le succès commercial de l’un des groupes les plus populaires du moment. Il semblait pourtant marquer le pas et peinait à convaincre tout à fait. Il en va tout autrement de cet “In Your Honor” qui, selon Dave Grohl, ouvre une nouvelle page dans l’histoire du groupe. Il s’agit d’un double album plein de fraîcheur : une galette hard rock, une autre acoustique… l’avenir dira s’il s’agit d’une croisée des chemins et si le groupe va opter pour une voie plutôt que l’autre.

0
0
Artiste(s):
Année:
The Dead 60s

The Dead 60s

En ayant assez de vivre dans l’ombre de leurs idoles rock des années 60, les jeunes musiciens de Liverpool, Londres ou Manchester décident de créer leurs propres icones. C’est l’idée que résume le nom du groupe, et que l’on réalise quand on écoute leur premier album éponyme. Un étonnant mélange de punk, de rock et de reggae qui surfe sur la nouvelle vague indie. Chroniqué par Jérôme

0
0
Artiste(s):
Année:
X&Y;

X&Y;

Coldplay s’est fait attendre… trois ans depuis “A Rush of Blood to the Head” ! Cela donnait sans doute d’autant plus d’importance à la sortie de ce nouvel opus. Et, tandis que l’on pouvait espérer du neuf, “X&Y;”, en soi pas mauvais, se révelle surtout comme un disque sans surprise.

0
0
Artiste(s):
Année:
Clap Your Hands Say Yeah

Clap Your Hands Say Yeah

L’apparition d’un nouveau groupe entraîne toujours son cortège de comparaisons historiques… Pour les petits new-yorkais de Clap Your Hands, la liste est élogieuse : Talking Heads, John Cale, Joy Division… Auto-produits, auto-diffusés, auto-promus, c’est le groupe dont on parle !… un énorme succès du rock indépendant où l’internet et les blogs jouent un rôle considérable.

0
0
Année:
The Bravery

The Bravery

Perdu dans la foule des groupes new yorkais de rock revival en “the…” apparus après le succès phénoménal de The Strokes, The Bravery réussit à imposer son style et ses influences très marquée par la new-wave britannique (Joy Division, The Cure…). Le succès du groupe a été tel que Depeche Mode l’a choisi pour assurer la première partie de ses concert durant la tournée européenne de 2006… ! Chroniqué par Jérôme

0
0
Artiste(s):
Année:
Honeycomb

Honeycomb

Est-ce la maturité ? Frank Black propose un album à la tonalité musicale paisible, tranquille, pour un contenu très intimiste. Une coloration blues et country. Une ensemble remarquable, mais les fans des Pixies ou des précédents Black ne s’y retrouveront peut-être pas… Peut-être un album de transition, puisqu’on le sait : les Pixies reviennent !

0
0
Artiste(s):
Année:
I Am a Bird Now

I Am a Bird Now

“I Am a Bird Now” sort 5 ans, et quelques singles, après la parution du premier album révélateur. L’ambiance de velours et la voix androgyne si particulière se font ici encore plus intimistes. Antony accueille pour des duos ses deux mentors : Boy George sur “You Are My Sister” et Lou Reed qui joue de la guitare et récite un poème anonyme sur “Fistful of Love”.

0
0
Année:
Smile

Smile

Il l’a fait !… 37 ans après, Brian Wilson publie le mythique “Smile”, album de légende dont la réalisation avait été abandonnée à l’époque. Bon… la voix de l’ex-Beach Boys n’est plus ce qu’elle était ! mais on se dit que le disque aurait certainement été une bombe en son temps et qu’il aurait sérieusement concurencé “Sgt Peppers” !

0
0
Artiste(s):
Année:
Gettin' In Over My Head

Gettin’ In Over My Head

Un très bon album du légendaire chanteur-producteur des Beach Boys… avec, en forme d’hommage au génie pop des années soixante, la participation d’Elton John, d’Eric Clapton et de Paul McCartney. Carl Wilson fait également partie du voyage !

0
0
Artiste(s):
Année:
Now

Now

Sans Alvin Lee, Ten Years After, légende de la fin des années 60 est de retour avec un album très convainquant. L’absence du guitarise et leader historique du groupe pourrait sembler blasphématoire, mais “Now” se révèle au contraire totalement digne d’intérêt. Le “petit” Joe Gooch (guitare et chant) est excellent, le métier des autres fait le reste. En fait, cet album et la nouvelle mouture du groupe attirent inévitablement la sympathie.

0
0
Artiste(s):
Année:
Little Heart Attack

Little Heart Attack

Du nouveau au rayon “indie ! Un groupe espagnol rivalise face aux géants britaniques (Franz Ferdinand) et new yorkais (The Strokes). Explorant l’emo-pop, les Sunday Drivers s’offrent avec ce second album une place dans le rock européen et sur les plus grandes scènes du vieux continent ! Et en prime un tube: “On My Mind”… ! Chroniqué par Jérôme

0
0
Année:
Sacred Love

Sacred Love

Sting revient ici à son meilleur niveau avec une énergie renouvelée. peu d’artistes auront su intégrer autant de sources et de références musicales (ici de la dance à la musique indienne !) tout en restant profondément eux-même.

0
0
Artiste(s):
Année:
Trampin'

Trampin’

Un grand album, infiniment touchant… militant comme aux grandes heures du protest song (diatribe anti-Bush de “Radio Bagdad”), tendre avec cette chanson à sa mère (“Mother Rose”)… Entre rock teigneux et ballade folk melancolique, force est de constater que Patti Smith reste la grande dame et l’immense artiste qu’elle toujours été !

0
0
Artiste(s):
Année:
Vol. 3: The Subliminal Verses

Vol. 3: The Subliminal Verses

Si l’on met à part la première collection de titres pré-historiques (!) parue en 97, “The Subliminal Verse” est le 3ème album du groupe de Des Moines dans l’Iowa. Après deux opus très violents (notamment “Iowa”), Slipknot semble opter pour une voie plus mélodique et (un peu) moins énervée ! Les deux percussionnistes trouvent leur place avec d’excellents morceaux comme “The Blister Exists”. Il faut aussi relever la production de Rick Rubin (Red Hot Chili Peppers, Slayer, System of a Down, Rage Against The Machine…). Chroniqué par Jérôme

0
0
Artiste(s):
Année:
Liars

Liars

Le surdoué de la pop américaine est de retour avec un album construit et “sérieux”, tel qu’il ne s’en était plus donné la peine depuis “Nearly Human”… en 89 ! Toujours aussi peu soucieux de développer un style personnel, il se laisse porter par sa culture rock encyclopédique, ici la soul essentiellement. “Liars” (menteurs) exprime une étonnante colère contre les dérives commerciales, la musique sans âme, les espoirs déçus des années 60. Un contenu amer qui tranche d’avec la production hyper fine, précise et soignée… mais ça, c’est son job !

0
0
Artiste(s):
Année:
Nouvelle Vague

Nouvelle Vague

Nouvelle Vague est un projet créé par Marc Collin et Olivier Libaux, producteurs français. Il propose une réécriture des tubes de la new wave en bossa nova. Nouvelle Vague est un nom choisi en hommage aux deux genres car ils peuvent tous les deux se traduire de cette manière. Des titres comme “Love Will Tear Us Appart” de Joy Division ou encore “Too Drunk to Fuck” des Dead Kennedys deviennent ici des entités distinctes, se détachant de leurs versions originales. Chroniqué par Jérôme

0
0
Artiste(s):
Année:
Tyrannosaurus Hives

Tyrannosaurus Hives

En 2002, la compilation modestement (!) intitulée “Your New Favourite Band”, pour faire patienter (?), avait plutôt gagné de nouveaux adeptes au groupe suédois. Reste que 3 albums en 11 années d’existence, c’est peu ! Mais les Hives, au moins, ne déçoivent pas et “Tyrannosaurus” est un nouveau sans faute, considéré par beaucoup comme le meilleur album du groupe (ce qu’on peut discuter avec le précédent). Originalité : ils déclarent s’être inspiré ici de Kraftwerk… précision très utile, car bien mâlin celui qui trouvera une quelconque ressemblance avec le groupe de Düsseldorf !

0
0
Artiste(s):
Année:
We Free Again

We Free Again

Plus rien n’est à prouver. Groundation est bien le meilleur groupe de roots reggae de Californie. Après la consécration et la reconnaissance mondiale qu’a été “Hebron Gate”, le combo affine son style musical et laisse plus de place à son genre d’origine, le jazz. Les envolées lyriques des cuivres rappelent les sonorités des boeufs jazzies. “We Free Again”, comme une libération de la musique (“Music Is the Most High”), une affirmation de deux origines… ! Chroniqué par Jérôme

0
0
Artiste(s):
Année:

Start typing and press Enter to search

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
top