Top Albums Rock

Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum has been the industry\\\'s standard dummy text ever since the 1500s, when an unknown printer took a galley of type and scrambled it to make a type specimen book. It has survived not only five centuries, but also the leap into electronic typesetting, remaining essentially unchanged. It was popularised in the 1960s with the release of Letraset sheets containing Lorem Ipsum passages, and more recently with desktop publishing software like Aldus PageMaker including versions of Lorem Ipsum.

Odelay

Odelay

Beck brasse toujours autant de styles musicaux différents, souvent même au sein d’un même titre : noise, pop, jazz, soul, rap, country… ! Bricoleur techno de génie, il fait d’Odelay un album monumental qui fourmille d’idées en tout genre. Il s’impose alors évidemment comme l’un des incontournables maîtres du rock californien de la décénie.

0
0
Artiste(s):
Année:
Plays Metallica by Four Cellos

Plays Metallica by Four Cellos

Premier album du quartet finlandais, “Plays Metallica by Four Cellos” est un ovni du heavy metal, qui a vite fait de convaincre même les plus sceptiques fans du groupe légendaire. En proposant des reprises classiques des plus grands morceaux de Metallica, Apocalyptica a inspiré le groupe pour son album “S&M;”, enregistré avec un orchestre symphonique. Chroniqué par Jérôme

0
0
Artiste(s):
Année:
Funkifino

Funkifino

Bernard Allison est bien le digne héritier de son père… le grand Luther Allison. Il se détache néanmoins de ce dernier avec des influences qui vont plus lorgner du côté d’un Stevie Ray Vaughan que d’un B.B. King. Avec son troisième album, Bernard mélange les styles et notamment le blues et le funk, voire même le hip hop à certains moments… Le résultat peut déçevoir les puristes, mais “Funkifino” reste un album intéressant. Bernard Allison ne se fige pas dans le passé et prouve qu’il a l’audace d’innover Chroniqué par Pierre-André Bague

0
0
Artiste(s):
Année:
Tilt

Tilt

Les quatre premiers abums de Scott Walker, considérés comme de grands classiques aujourd’hui, s’étaient soldés par un echec commercial qui avait eu pour effet d’isoler le chanteur. Il réapparaît sporadiquement, compte parmi ses inconditionnels Bowie, David Sylvian et Julian Cope. “Tilt” marque son retour. Album unique ou dérangeant qui scelle un curieux mariage entre ambient, voix d’opéra et percussions industrial, ce chef-d’oeuvre devient vite envoûtant… pour qui se donne la peine d’y entrer !

0
0
Artiste(s):
Année:
Maxinquaye

Maxinquaye

Tricky Kid a fait partie de la première mouture de Massive Attack. Il quitte le groupe pour un parcours en solo qui débute avec cet album. S’il écoute visiblement ce que font les collègues, il affirme aussi son originalité et va devenir une référence incontournable et exercer une influence majeure… S’il ne fallait qu’une petite poignée d’essentiels trip-hop “Maxinquaye” en fait évidemment partie !

0
0
Artiste(s):
Année:
Grand Prix

Grand Prix

Sa grande limpidité et la qualité de sa production font sans doute de “Grand Prix” le sommet d’un groupe, qui ne parvient cependant pas à s’imposer, quand les Oasis ou Blur accèdent à un statut de star internationale. Si les titres sont signés individuellement Raymond McGinley, Gerard Love ou Norman Black, l’album frappe par sa remarquable unité de ton… un grand groupe évidemment !

0
0
Artiste(s):
Année:
I Should Coco

I Should Coco

Dans la vague brit-pop des années 90, Supergrass est l’un des groupes les plus directement influencés par les Beatles du début, mais aussi de manière plus récente par les Jam et Buzzcocks. Ils sont à peine sortis de l’adolescence (deux membres du groupe ont alors moins de 20 ans) quand ce premier album, énergique et frais, accède aux sommets des classements.

0
0
Artiste(s):
Année:
Trace

Trace

Sur le cendres du séminal Uncle Tupelo, Jay Farrar fonde Son Volt en 1994. Il est suivi par Mike Heidorn, le batteur de l’ancienne formation… Quand l’ex-complice Jeff Tweedy devient pop avec Wilco, Son Volt pérénise la formule country rock alternative aux accents mélancoliques chère à Farrar… Un groupe à mi-chemin de Gram Parsons et de Neil Young.

0
0
Artiste(s):
Année:
Mellon Collie and the Infinite Sadness

Mellon Collie and the Infinite Sadness

“Mellon Collie” est le troisième album consécutif (hors la compilation “Pisces Iscariot”) à tutoyer la perfection. Il s’agit, en plus, d’un double album, et il est difficile d’y déceler la moindre faiblesse ! Plus abouti, plus posé que ses prédécesseurs, il conserve une étonnante puissance… Un album central de la décénie (dans tous les sens du terme : 95 !) et très certainement le plus haut sommet des Pumpinks.

0
0
Année:
It's Five O'Clock Somewhere

It’s Five O’Clock Somewhere

Slash (né Saul Hudson), le guitariste de Guns N’Roses, se sentait probablement à l’étroit dans son costume de gunners. Il forme Slash’s Snakepit en 94, avant de quitter définitivement Guns N’Roses en 96. “Snakepit” est un véritable festival de guitare sur un mode hard/blues ultra-vitaminé. Slash s’y révèle, en outre, excellent chanteur… ce qui ne gâche rien, bien évidemment !

0
0
Artiste(s):
Année:
One Hot Minute

One Hot Minute

En 1995, les Red Hot sont en pleine crise : Kiedis flirte avec l’héroïne, Frusciante accro au crack se cache derrière les amplis pendant les concerts pour fumer et s’en va en pleine tournée japonaise… Tout le monde croyait alors à la fin du groupe mythique. Flea passa six mois sans trouver le sommeil quand Dave Navarro, leader de Jane’s Addiction se propose de redorer le blason des “poivrons rouge”. Le tout est étrange et ne sonne pas vraiment “Red Hot”, mais laisse quelques grands morceaux tels que “Aeroplane”, “My Friends”, “Coffee Shop” ou le très amusant “Pea”. Chroniqué par Jérôme

0
0
Année:
The Bends

The Bends

“Pablo Honey”, le premier album du groupe et son hit international “Creep” laissait entrevoir le potentiel énorme de Radiohead. Mais avec “The Bends”, album parfait, il s’installe comme un monument de la décénie… aussi indéboulonnable que les statues de l’île de Pâques auxquelles on pourrait penser en regardant la photo de la jaquette !

0
0
Artiste(s):
Année:
Different Class

Different Class

Le chef-d’oeuvre de Pulp s’articule autour de deux thèmes, le sexe et le fossé entre les classes sociales, les deux se recoupant parfois. Des mélodies simples, immédiates, qui sonnent parfois comme déjà entendues, mais évidemment accrocheuses… Il y a là un rien (ou plus ?!) de Bowie et Roxy Music, peu importe, il y a surtout une immense liberté créative. Et “Common People” est assez généralement considéré comme l’un des plus grands singles de la décénie !

0
0
Artiste(s):
Année:
Live!

Live!

Edité plus de dix ans après la sépartion du groupe, “Live!” propose l’enregistrement de deux concerts donnés en 1979 (Boston) et 1983 lors de la dernière tournée du groupe après “Synchronycity”… un bel album rétrospectif : 30 morceaux, tous les tubes… et le public !

0
0
Artiste(s):
Année:
Wowee Zowee

Wowee Zowee

Ces gars-là n’en font visiblement qu’à leur tête, avec la plus parfaite insouciance !… “Wowee Zowee” brouille les pistes. Une ballade acoustique en ouverture, de la pedal steel un peu plus loin, des éléments empruntés au jazz et au music hall anglais… cet album kaleidoscopique, un peu moins accessible que ses prédécesseurs, est tout de même le troisième sans faute consécutif !

0
0
Artiste(s):
Année:
Blonde

Blonde

Guesh Patti se sépare de sa maison de disque et opte pour une formule indie. Elle y gagne en indépendance, en créativité. “Blonde” est de ce fait un album libre et audacieux, loin des frilosités usuelles et des compromis commerciaux. Guesch Patti s’ffirme, revendique son “excentricité”, ses sources qui vont de Catherine Ribeiro à P.J. Harvey, de Björk à… Zizi Jeanmaire ! Un univers musical et poétique riche et fort, sans doute trop peu connu.

0
0
Artiste(s):
Année:
Mobile Safari

Mobile Safari

Au début des années 90 les Pastels se trouvent réduits au seul duo Stephen Pastel/Aggi Wright. Il sont rejoints peu après par Katrina Mitchell qui participe activement au travail de composition, apportant notamment le superbe “Mandarin” qui s’intègre parfaitement aux géniales approximations mélodiques qui caractérisent le groupe… Pour le reste, les Pastels posent ici évidemment – avec leur insolente facilité et décontraction – un jalon supplémentaire dans la grande histoire de la pop.

0
0
Artiste(s):
Année:
(What's The Story) Morning Glory ? - OASIS - 1995 | britpop | hard rock | pop alternative | rock/pop rock | Dès ce second album Oasis accède à la maturité. Décontraction, aisance musicale, parfaite assimilation de l'héritage des "ancêtres"... font de ce disque (probablement le meilleur du groupe) l'une des plus belles réalisations des années 90.

(What’s The Story) Morning Glory ?

Le groupe Oasis a sorti son deuxième album,”What’s the Story Morning Glory?”en 1995. Cet album montre un changement de son pour Oasis, alors qu’ils sont passés de leur premier album influencé par le punk-rock à un son rock plus classique. Ils se sont inspirés d’artistes tels que les Beatles et les Rolling Stones. La plupart des chansons de l’album parlent aussi de combien elles veulent être reconnues

0
0
Artiste(s):
Année:
Jagged Little Pill

Jagged Little Pill

La carrière de la canadienne Alanis Morissette débute à 16 ans avec un premier album remarqué. Mais c’est avec “Jagged Little Pill” qu’elle explose. Phénomène rare, l’abum passe quasiment inaperçu à sa sortie, puis s’impose progressivement (avec le soutien de MTV) pour finir, trois ans plus tard, par pulvériser le record des disques féminins avec 28 millions d’exemplaires vendus !

0
0
Année:
See You on the Other Side

See You on the Other Side

L’onde de choc du premier album s’est estompée, on commence à connaître l’univers musical énigmatique de Mercury Rev. Au moment de la sortie de ce troisième opus David Baker, le chanteur fou, a été évincé. La voix plus éthérée de Jonathan Donahue sert différement des compositions toujours aussi étonnantes. “See You on the Other Side”, très grand album, pointe directement vers les chef-d’oeuvres à venir.

0
0
Artiste(s):
Année:
Medusa

Medusa

Il fallait un culot monstre pour oser faire un album de reprises aussi fortement personnalisées. Là où beaucoup se seraient totalement ridiculisés, Annie relève le défi et garde une étonnante unité de ton avec avec un matériel diversifié. Elle n’échappe évidemment pas à une volée de critiques des fans de tous bords : pour apprécier ce disque à sa juste valeur, il faut oublier les versions originales des Clash ou de Neil Young… ce n’est pas évident, c’est sûr !

0
0
Artiste(s):
Année:
Circus

Circus

Du bon rock avec un son carré, soigné, c’est ce que propose Lenny Kravitz avec cet excellent disque, l’un de ses meilleurs sans doute.

0
0
Artiste(s):
Année:
Tomorrow the Green Grass

Tomorrow the Green Grass

Mark Olson et Gary Louris, les deux guitaristes-chanteurs arrivent ici à un sommet. Ils prennent plus de liberté, un peu de distance d’avec la tradition country, pour un album plus diversifié que leurs précédentes productions. Mais Olson, probablement las d’attendre une vraie réussite commerciale, va quitter le groupe. Sous la conduite de Gary Louris les Jayhaws se rapprocheront alors, avec une belle réussite, d’un pop rock proche de Wilco.

0
0
Artiste(s):
Année:
Fight for Your Mind

Fight for Your Mind

Avec ce deuxième album, Ben Harper confirme son talent mais aussi ses influences (Dylan, Marley et Hendrix) déjà palpables dans “Welcome to the Cruel World”. Entouré de très bons musiciens au sein de son groupe The Innocents Criminals (notamment le percussionniste et le bassiste), le chanteur guitariste est reconnu pour ses excellents live. Ce second essai n’est pas en manque de tubes: “Burn One Day”, “Escuse Me Mr.”… Chroniqué par Jérôme

0
0
Artiste(s):
Année:

Start typing and press Enter to search

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
top